Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Le Brabant wallon en fête pour l’Assomption

Comme chaque année, plusieurs paroisses et UP mettent la Vierge Marie à l’honneur, en proposant un Grand Tour ou une procession. Cela nous donne une belle occasion pour revenir sur cette fête de l’Assomption.

Qu’est-ce que la fête de l’Assomption ?

Un article de Christophe Herinckx – CathoBel

Dans l’Église catholique, l’Assomption de Marie est fêtée, chaque année, le 15 août. Célébrée depuis la nuit des temps chrétiens en Orient, elle connut une longue maturation en Occident, jusqu’à la proclamation du dogme de l’Assomption par le pape Pie XII, en 1950. Que dit ce dogme et comment comprendre ce qui, depuis lors, est reconnu officiellement comme un Mystère de la foi chrétienne ?

Le dogme de l’Assomption, on le sait, ne fut proclamé dans l’Église catholique qu’en 1950, par le pape Pie XII. Cette proclamation solennelle représente l’aboutissement d’un long processus, puisque la croyance en l’Assomption de la Vierge Marie est attestée depuis l’Antiquité chrétienne, plus spécifiquement en Orient. Très tôt, la conviction selon laquelle la Mère de Dieu n’avait pas connu la corruption de la mort, mais avait, au terme de sa vie terrestre, rejoint son Fils ressuscité dans la gloire de Dieu, fut largement répandue parmi les chrétiens.

Cette croyance sera reprise par différents Pères de l’Église, qui vont en développer la portée et les implications, tant théologiques que spirituelles, à partir du IVème siècle. En 373, saint Ephrem le Syrien évoque le fait que le corps de Marie serait resté intact après son décès, c’est-à-dire non atteint par « l’impureté » de la mort. Toujours en Orient, saint Jean Damascène (676-749) se réfère à une tradition de l’Église de Jérusalem à propos de l’Assomption : lors du concile de Chalcédoine (451), Juvénal, évêque de Jérusalem, se serait vu demander le corps de Marie par le couple impérial, Marcien et Pulchérie. Juvénal aurait répondu que Marie était morte entourée de tous les apôtres, sauf Thomas, qui était en retard… À son arrivée, quelques jours plus tard, Thomas aurait demandé à voir la tombe de Marie, mais celle-ci se serait avérée vide. Les apôtres en auraient alors conclu que son corps fut emporté au Ciel.

 

 

***

Où célébrer la fête de l’Assomption en Brabant wallon ?

En plus des célébrations eucharistiques organisées dans les paroisses et UP, certaines d’entre elles proposent des processions en l’honneur de la Vierge Marie :

Ohain
L’Unité pastorale de Lasne
vous convie à la messe des pèlerins à 8 heures, suivie du Grand Tour de la Vierge dont le départ est donné à 8h30 devant l’église Saint-Etienne.
Pour les moins matinaux, la messe solennelle de l’Assomption est prévue à 11h.

➡Pour en savoir plus, cliquez ICI


Ittre
Messe solennelle de la fête de Notre-Dame dans l’église Saint-Rémy à 9h30, suivie de la procession en l’honneur de Notre-Dame d’Ittre.

➡Pour en savoir plus, cliquez ICI


Beauvechain
Nous nous retrouvons à l’église Saint-Sulpice de Beauvechain à 10h pour une messe en Unité pastorale suivie de la procession.

➡Pour en savoir plus, cliquez ICI

 


Photo d’entête : Pixabay

Pour retrouver l’article complet de Christophe Herinckx sur CathoBel, cliquez ICI.

Sur le même sujet

Derniers articles