Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Rechercher

Dimanche autrement : des paroissiens dans tous les coins

Comment organiser un dimanche autrement tout simple et découvrir les richesses de la paroisse? Aujourd’hui, c’est Myriam Verhaegen qui nous partage un dimanche autrement tout simple que l’équipe d’animation pastorale a imaginé: Des paroissiens dans tous les coins – nos engagements dans la société.

Myriam est animatrice pastorale pour l’unité pastorale de Court Saint Étienne Bousval.

Myriam, peux-tu nous en dire plus sur ce dimanche autrement ?

« Avec joie ! Il a eu lieu le 19 novembre dernier dans la paroisse de Court Saint-Etienne. Sa spécificité était d’être un dimanche autrement intra-paroissial. Son titre ? Des paroissiens dans tous les coins. Et le sous-titre : Nos engagements dans la société.

En mai 2023, les paroissiens et paroissiennes ont exprimé le désir de mieux se connaître et de tisser des liens. L’idée était de savoir qui fait quoi en dehors de la paroisse.

L’équipe d’animation pastorale – EAP pour les intimes – a donc repris cette idée en septembre pour organiser le dimanche autrement de novembre.

Tout d’abord, un petit formulaire a donc été distribué aux paroissiens en septembre. Il leur demandait dans quels projets ils étaient investis en dehors de la paroisse et s’ils étaient disponibles pour venir les présenter lors d’un dimanche autrement.

Cinq ou six personnes – notre communauté n’est pas très grande – ont répondu à l’appel. L’EAP de son côté a ajouté quelques noms à la liste. Au final, ce sont sept personnes à qui l’EAP a demandé de présenter leur projet. »

Et que devaient faire ces personnes ?

« Nous leur avons demandé de préparer une présentation de leurs projets. Pour les aider, nous leur avons posé deux questions :

  • en quoi cet engagement vous nourrit ?
  • en quoi il touche votre foi ?
  • qu’est-ce pour vous qu’une « Église en sortie » (Expression du pape François) ?

Quels étaient les projets présentés ?

« Nos sept paroissiens et paroissiennes étaient impliqués dans les projet suivants :

  • Accompagnement spirituel en soin palliatif au foyer St François
  • Travail autour des traumatismes de la petite enfance par une psychologue
  • L’habitat groupé chrétien de la Colline de Pénuel
  • Contes et animation pour les personnes âgées
  • Aide aux personnes isolées avec le service Hestia de la Croix
  • L’engagement en politique
  • Le projet Ergo 2.0 pour permettre aux personnes âgées ou dépendantes de rester le plus longtemps possible à domicile »

Quel était le déroulé de ce dimanche autrement ?Affiche dimanche autrement des paroissiens dans tous les coins

« Nous avons donné rendez-vous aux paroissiens dès 9h à l’église. Après un café de bienvenue, les sept paroissiens et paroissiennes se sont présentés en quelques minutes.

Puis la trentaine de participants a rejoint le projet qui l’intéressait le plus pour un temps de présentation approfondie et un temps d’échange et de discussion.

A 10h45, c’était déjà l’heure de la messe dominicale ! »

Des retours sur ce nouveau format ?

« Nous avons décidé que cette fois-ci les participants ne choisiraient qu’un atelier afin d’éviter les frustrations du style « on a été interrompu, c’est dommage ! » Et nous avons été surpris de voir que ce format-là, qui laissait plus de temps à la discussion, a aussi généré des regrets : « j’aurais bien aimé découvrir aussi les autres projets ! »

C’est aussi ce que nous ont dit les intervenants : « Je n’ai pas eu la possibilité d’écouter les autres projets ! »

Pour y remédier, l’EAP a décidé de réinviter chacun des intervenants un par un aux apéros mensuels à la fin de la messe. Les paroissiens, qui sont alors plus nombreux qu’au dimanche autrement, ont alors l’occasion d’échanger librement avec chaque porteur de projet. »

Et toi ? Qu’en retiens-tu ?

« Les retours étaient très positifs, tant du côté des participants que des intervenants. C’était étonnant de voir que les intervenants les plus connus ont peut-être eu moins de succès que les nouvelles têtes. Les participants se sont dirigés vers les projets qu’ils ne connaissaient pas.

J’ai aussi réalisé qu’il n’y avait pas forcément besoin de réinventer le fil à couper le beurre. Il existe déjà de nombreuses initiatives, autour de la paroisse, et, en tant que chrétiens et chrétiennes, nous pouvons tout à fait les rejoindre.

Nos objectifs pour ce dimanche autrement ont été parfaitement remplis : Mieux se connaître, tisser du lien, montrer que les catholiques sont aussi actifs en dehors de l’Eglise et encourager d’autres à l’être, comme nous le demande le Pape François.

De plus, ce type de dimanche autrement est extrêmement facile à organiser. Il n’est pas nécessaire d’inviter des personnes extérieures et parfois moins disponibles. »

En conclusion

Merci Myriam pour ce retour sur ce dimanche autrement, autrement !

Il y a mille manières d’innover et d’inventer de nouveaux types de dimanche autrement. Au Vicariat du Brabant wallon, nous sommes toujours heureux de partager vos bonnes idées. Dites-nous donc ce que vous avez vécu dans votre paroisse ou unité pastorale !

Pour aller plus loin