Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Un nouvel archevêque pour Malines-Bruxelles

 

Retour sur l’ordination de Mgr Luc Terlinden. Un nouvel archevêque pour Malines-Bruxelles. Journée historique pour l’archidiocèse de Malines-Bruxelles. Ce dimanche 3 septembre 2023, en la cathédrale Saint-Rombaut de Malines,  Mgr Luc Terlinden a été ordonné archevêque de Malines-Bruxelles. Une célébration présidée par Mgr Jozef De Kesel, par Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Paris et par Mgr Laurent Le Boulc’h, archevêque de Lille. 

Avec une assemblée nombreuse

Ordination Luc Terlinden

L’ordination archiépiscopale s’est déroulée dans une cathédrale Saint-Rombaut noire de monde. Une foule a rempli la cathédrale. La cathédrale n’étant pas en mesure de contenir tout ce monde, de nombreux fidèles ont rejoint les jardins de l’archevêché pour suivre la cérémonie grâce à un écran géant. Mgr Luc Terlinden était entouré, bien entendu par sa famille et ses amis, mais aussi par le Roi et la Reine de Belgique, par ses confrères évêques, par des représentants des autorités politiques et judiciaires et d’autres confessions religieuses et convictions philosophiques.

La mission d’un archevêque

Se donner entièrement à Dieu et entièrement aux hommes, tes frères, et à la communauté ecclésiale dont tu deviens le pasteur

« Il y a un feu dans ton cœur qu’on ne peut éteindre, comme il brulait également dans le cœur des disciples d’Emmaüs » ; « Aucune quête de promotion ou aucun carriérisme ne t’ont conduit ici » a insisté le Cardinal. Ces mots à l’attention de Mgr Terlinden, prononcés par Mgr De Kesel pendant son homélie ont particulièrement retenti dans le cœur de l’assemblée. Son homélie a aussi été centrée sur l’Evangile du jour, remettant en mémoire cette parole du Seigneur : « Celui qui veut sauver sa vie la perdra »  Il a  également décrit la mission d’un archevêque dont l’autorité et le ministère ne sont pas au service de sa propre gloire : « se donner entièrement à Dieu et entièrement aux hommes, tes frères, et à la communauté ecclésiale dont tu deviens le pasteur. »

Les défis de l’église aujourd’hui

Synodalité et fraternité ne sont pas des vains mots : ils nous montrent le chemin à prendre

« Cher confrère Luc, c’est avec une grande joie et gratitude que nous pouvons t’imposer les mains et aussi avec une grande confiance. Je le sais  : les défis sont grands mais tu n’es pas seul pour les relever. Beaucoup t’entourent pour cheminer avec toi. Synodalité et fraternité ne sont pas des vains mots : ils nous montrent le chemin à prendre » a poursuivi le Cardinal. Il  a insisté sur les défis qui attendent l’église d’aujourd’hui, ceux de chercher sa juste place au cœur de la société, non pas dominante mais servante, respectueuse de chaque être humain, de devenir une église plus fraternelle et solidaire. Il a aussi souligné l’attachement de Mgr Terlinden à la valeur de fraternité. Sa devise épiscopale est en effet Fratelli tutti, ce qui signifie Tous frères.  La figure de Charles de Foucauld, chère au cœur de notre nouvel archevêque, a aussi été évoquée : « tu sais combien frère Charles a aimé Jésus (…) Fais de même car il est pour toi et pour nous le bon pasteur qui n’est pas venu pour se sauver mais pour donner sa vie pour tous. »

Remerciements du nouvel archevêque de Malines-Bruxelles

Mgr Luc Terlinden ordination

Avoir un cœur de pauvre, voici l’intention que je demande au Seigneur et que je confie à votre prière

A l’issue de la célébration, Mgr Terlinden a remercié chaleureusement les personnes présentes à son ordination. Avec émotion, il a exprimé sa gratitude envers ses prédécesseurs, qui ont été de vrais pasteurs. Il a aussi témoigné toute sa gratitude au Pape François pour sa confiance,  sans oublier l’église de Malines-Bruxelles : « Mon merci s’adresse enfin à toute l’Église et, en particulier, à l’Église de Malines-Bruxelles. Je lui dois tout » Avec joie et espérance, le nouvel archevêque de Malines-Bruxelles a prononcé ses mots : « Je m’engage à me mettre à votre écoute et à vous soutenir du mieux que je peux. Si nous nous laissons guider par l’Esprit, nous ne manquerons pas de nous réjouir de ce que l’Esprit suscitera comme énergies nouvelles. » Tout en rappelant son attachement à Charles de Foucauld, François d’Assise et Damien de Molokai, il a conclu son intervention, en se confiant à la prière de l’assemblée : « avoir un cœur de pauvre, voici l’intention que je demande au Seigneur et que je confie à votre prière. » A l’issue de la cérémonie, les fidèles ont partagé un moment de convivialité avec leur nouvel archevêque dans les jardins de l’archevêché.

Anne Périer et Isabelle Dumont, services de communication du Vicariat de Bruxelles et du Brabant wallon.

Copyright pour les photos : service de Communication du Vicariat de Bruxelles

Pour allez plus loin