Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Message n° 25 – Règles sanitaires au 21 juin 2022

Communiqué sur les mesures sanitaires en usage en BW
Wavre, le 21 juin 2022

Chers collaborateurs,

La situation pandémique a beaucoup évolué depuis quelques semaines. Nous espérons arriver peu à peu à la fin de la pandémie, mais une résurgence des contaminations n’étant pas exclue, il convient de rester prudent tout en adaptant nos pratiques concernant le culte.

En concertation avec les diocèses de la Région wallonne et le secrétariat de la conférence épiscopale, voici les éléments à tenir en compte dans la responsabilité qui est la vôtre.

1. Il est opportun de garder la possibilité de se désinfecter les mains à l’entrée de l’église.

2. Les bénitiers doivent encore rester vides.

3. L’aspersion est à nouveau autorisée.

4. Là où on en a l’habitude, la procession des offrandes est permise. En tout cas, les oblata ne seront pas déposés sur l’autel avant l’offertoire. L’usage de la pale sur les coupes et les patènes reste conseillé.

5. La collecte peut être faite au moment habituel, en passant des paniers dans les rangées.

6. Le geste de paix – avec poignée de main – est à nouveau autorisé.

7. Les prêtres et les personnes qui distribuent la communion ne doivent plus porter le masque (sauf s’ils ont des symptômes de type grippal) mais, avant de distribuer la communion, ils se désinfecteront les mains au gel hydroalcoolique.

8. La communion sous les deux espèces est une heureuse pratique à retrouver tout en restant prudent. On se limitera à la communion par intinction, même pour les concélébrants.

9. On continue de ne donner la communion que dans la main.

10. Les baptêmes communautaires peuvent être célébrés. Pour le geste de l’eau baptismale, le plus simple est d’utiliser une cruche suffisamment remplie pour verser de l’eau sur la tête de chacun des enfants, sans aller repuiser de l’eau dans le baptistère.

11. L’onction d’huile, pour les baptêmes et les confirmations ainsi que pour le sacrement des malades, est autorisée avec la main moyennant le fait que le célébrant se désinfecte les mains avant et après l’onction.

12. Lors des funérailles, la vénération de la croix ou de la patène ne peut se faire qu’en s’inclinant devant elle. La croix ou la patène ne sont ni embrassées ni touchées.

Il va de soi qu’en cas de recrudescence de l’épidémie, nous devrons reprendre des mesures sanitaires plus strictes.

Un grand merci pour votre adaptabilité et votre longue patience durant ces années difficiles !

Bien fraternellement.
+ Jean-Luc Hudsyn

Sur le même sujet

Derniers articles