Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Comment accueillir fraternellement celui qui sollicite notre aide ?

Écho de notre rencontre du 19 octobre

Une table ronde a été organisée, sur ce thème, par le Service des Solidarités, le 19 octobre dernier. De riches échanges et des réflexions partagées qui ouvrent un chemin de possibles…

Le souhait du Service des Solidarités, face à ce sujet complexe, était de partir de la réalité de terrain des personnes présentes pour permettre à chacun(e) d’exprimer son ressenti et parfois son désarroi face aux demandes d’aides.

Le sujet a attiré une vingtaine de participants, prêtres, animateurs pastoraux et laïcs engagés en paroisse. Lors de la présentation personnelle, chacun(e) a évoqué un exemple d’une rencontre avec une personne en détresse et une question que cette situation a suscité. Un premier constat flagrant : le temps de confinement a exacerbé les difficultés et cela s’est ressenti aux portes des cures… Voici un aperçu des principales réflexions récurrentes :

  • Quelle limite ? Jusqu’où s’engager ? Aide ponctuelle ou dans la durée ? Vérité ou arnaque ?
  • Que donner ? du temps, de l’argent, un repas, un logement, … ?
  • Offrir une écoute, un accompagnement, rendre la dignité
  • Écoute, accompagnement, solutions, formation ? On est démuni ! Comment créer un réseau, des collaborations, s’entraider ?

Ensuite, en petit groupe, les échanges se sont approfondis. Les principaux éléments de ces discussions ont été remontés en plénière et des pistes concrètes ébauchées pour donner des outils et nourrir la mission d’accueil. Quelques exemples : référencer les aides disponibles, organiser des formations, rencontrer des acteurs de terrain, impliquer les paroissiens.

Cette après-midi s’est clôturée par un temps de prière, court mais prenant, au cours duquel nous avons tous confié au Seigneur les personnes croisées et aidées en citant leur nom.

Enfin un temps convivial autour d’un morceau de tarte, nous a permis de faire plus ample connaissance et de prendre des nouvelles des uns et des autres après un long temps sans rencontre en présentiel.

Une belle après-midi d’échanges qui ouvre des perspectives pour aller plus loin…

« Heureux qu’on se parle des défis rencontrés dans nos milieux et
espérance qu’on pourra aller un peu plus loin
(ex : en savoir plus sur les CPAS) »
Nicolas

« Merci pour ce moment riche ! »
Catherine B.

Le premier pas pour accueillir fraternellement la personne qui sollicite notre aide, est d’offrir une écoute remplie d’humanité en reconnaissant la personne dans sa dignité et en la nommant par son nom.

À bientôt pour continuer cette réflexion et toujours à votre service pour répondre à vos questions ou y réfléchir ensemble : Service des Solidarités

Sur le même sujet

Derniers articles