Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Rechercher

170 enfants de la catéchèse découvrent le Pardon

pardon catéchèse

Voici un bel écho de l’après-midi consacrée au Mystère du Pardon. Elle s’est tenue le 10 décembre 2023 avec 170 enfants de la Catéchèse, leurs catéchistes et leurs prêtres. Une après-midi organisée par le service Catéchèse du Vicariat du Brabant wallon. Merci à Alfred Malanda pour l’article et à Evelyne Gourdange pour les photos.

A la découverte du Pardon

journée pardon

Ce dimanche 10 décembre, 170 enfants de la catéchèse de notre Vicariat du Brabant wallon ont foulé le sol de Nil-Saint-Vincent. En compagnie de leurs catéchistes et de leurs prêtres, ils ont abordé, approfondi et vécu « le mystère du pardon ».  C’est le service de la Catéchèse qui a organisé la journée.

Avec 170 enfants de la Catéchèse

Programmée par le service de la Catéchèse du Vicariat, la journée des enfants de la catéchèse a tenu toutes ses promesses. Malgré une météo assez grise, près de 170 enfants de nos paroisses ont convergé vers Nil-Saint-Vincent. En compagnie de leurs accompagnateurs, ces enfants ont arpenté les rues de ce petit village. Il est situé près du centre géographique de la Belgique, non loin de Walhain et de Chastre. Cette journée s’est déclinée en plusieurs temps. Temps de découverte en ateliers, temps de célébration du sacrement de la Réconciliation et temps de clôture avec chants et prière.

Au contact du petit Martin

jjournée pardon

Parmi les moments vécus par les enfants, s’est trouvé celui où l’histoire de Martin a été racontée.

Martin est un enfant qui se retrouve face à Jésus. Et Jésus le questionne par rapport à 3 aspects de sa vie :

  • Son dernier contrôle fait en classe.
  • Son assiette utilisée au diner.
  • Et la fausse accusation qu’il porte contre sa sœur, après avoir cassé lui-même son assiette.

3 attitudes du jeune Martin que Jésus se propose d’accueillir.

Une vraie relation avec Jésus

Cette petite histoire, à travers les 3 attitudes, est présentée aux catéchumènes pour développer, eux aussi, une vraie relation avec Jésus quelles que soient les circonstances. Cette relation a été prolongée dans un autre atelier en la présentant comme une « alliance ». « Alliance » en regardant Dieu comme Celui qui nous aime ; comme Celui à qui je suis relié sans condition. Mais cette relation d’alliance a aussi une conséquence : être relié aux autres par l’amour fraternel. Tout ce qui brise ce lien avec les autres est une rupture d’amour. Cette rupture m’éloigne de Dieu et des autres.

Recevoir le pardon de Dieu

journée pardon
Sacrement de Réconciliation
jopurnée pardon journée pardon

Toute la démarche de l’amour de Dieu a culminé dans l’expérience de la confession ou sacrement de Réconciliation. Dans les deux églises de Nil-Saint-Vincent, les enfants se sont approchés de la vingtaine de prêtres venus pour la circonstance. En bref, les catéchistes entouraient les enfants. A des endroits aménagés en forme de confessionnaux, les enfants ont pu vivre le sacrement de la Réconciliation. C’est à dire qu’il a été vécu en toute confiance. Ce sacrement a été vécu pour la première fois par certains et pour la deuxième fois, par d’autres.

Eglise de Nil-Saint-Vincent

journée pardon

Dans les deux cas, les enfants ont reçu le Pardon de Dieu. Ils sont repartis avec un lumignon en guise de souvenir signifiant la lumière de Dieu. Après ce temps du sacrement de la réconciliation, les enfants ont rejoint l’église Saint-Vincent pour marquer le point final de la journée. Le diacre Luc Tielemans, responsable de la Catéchèse, les autres membres de ce Service, Caroline Hagenars-De-Cocq, animatrice pastorale, ont agrémenté cette fin de journée par les chants et par des moments de prière.

Alfred Malanda (article) et Evelyne Gourdange (photos)

Vous aimerez aussi

Revoir toutes les photos de la journée du Pardon

Découvrir le lien vers le site Web du service Catéchèse du Vicariat du Brabant wallon

Consulter l’invitation à la journée du Pardon