"Vivre la crèche", avec le pape François

Le pape François s'est rendu dimanche 1ier décembre à Greccio, au nord-est de Rome, où il a signé sa lettre apostolique Admirabile signum qui nous invite à contempler la crèche pour en vivre.

C’est dans une grotte près du petit village de Greccio qu’au soir du 25 décembre 1223, saint François d’Assise organisa la première représentation vivante de la Nativité. Telle est l’origine de notre traditionnelle crèche de Noël. Tel est aussi le lieu hautement symbolique que le pape a choisi de visiter en ce premier dimanche de l’Avent pour dévoiler sa Lettre apostolique sur « le merveilleux signe de la crèche, si chère au peuple chrétien ».

La crèche est comme un Évangile vivant

Dans cette lettre, le pape soutient vivement « la belle tradition » de préparer la crèche en famille avant Noël. Il rappelle l’émerveillement que ne cesse de susciter la contemplation de la scène de Noël : elle manifeste la tendresse et la proximité de Dieu qui s’abaisse jusqu’à notre petitesse et nous relever du péché.

La crèche peut ainsi être une grande œuvre d’évangélisation. La préparer nous aide à revivre l’histoire vécue à Bethléem, à imaginer les scènes, à nous sentir impliqués dans l’histoire du salut. Elle nous invite aussi à ’’sentir" et à "toucher" la pauvreté que le Fils de Dieu a choisie pour lui-même dans son incarnation et, par-là, à le suivre sur le chemin de l’humilité, de la pauvreté, du dépouillement, qui, de la mangeoire de Bethléem, conduit à la croix.

La vie s’est manifestée (1 Jn 1,2)

Enfin, le cœur de la crèche commence à battre quand, à Noël, nous y déposons le santon de l’Enfant Jésus. Dieu rejoint l’homme dans son humanité fragile. Il se présente ainsi, dans un enfant, pour être accueilli dans nos bras. Dans la faiblesse et la fragilité, se cache son pouvoir qui crée et transforme tout.

Assurément, la crèche est riche d’une diversité de signes : Marie et Joseph, le ciel étoilé, la grotte ou les ruines d’une ancienne maison, les moutons et les bergers, les anges et l’étoile de Bethléem, les nombreux santons représentant notamment les pauvres, les simples et les enfants, le boulanger ou la femme portant sa cruche,… À nous d’approfondir chacun de ces signes pour nourrir notre vie de foi et la partager.

Avec le pape, nous ne pouvons que vous encourager à faire participer vos enfants et petits-enfants à la préparation de la crèche afin de pouvoir tous ensemble, au soir de Noël, contempler l’Enfant Jésus dans sa mangeoire et, avec lui, ressentir combien Dieu se fait proche de chacun de nous.

Article de Vatican News : Le Pape veut que soit maintenue vivante la belle tradition de la crèche

Voir la vidéo

Elisa

Lire la lettre apostolique Admirabile signum

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273