Vivre ensemble… oui mais comment ?

Le 25 avril dernier, le Service des Solidarités, en collaboration avec Cindy Robert du Centre Régional d’Intégration du Brabant wallon (CriBW), a proposé une journée de travail pour commencer à répondre à cette question. En voici le compte-rendu.

Le « Vivre ensemble » est le nouvel enjeu de nos sociétés multiculturelles ; dans notre milieu professionnel ou notre quartier, chez nos voisins et nos amis et même dans nos familles, nous croisons des personnes d’origines culturelles différentes.
Parfois, certaines situations et comportements suscitent des sentiments d’incompréhension, d’inacceptation et même parfois de rejet.

Durant cette journée, Madame Cindy Robert du Centre Régional d’Intégration du Brabant Wallon (CriBW), nous a mis face à nous-mêmes pour comprendre les barrières que nous mettons face à l’autre.

En nous confrontant à notre propre culture et à ce qu’elle représente pour chacun de nous, nous avons réalisé qu’il y a autant de cultures qu’il y a d’individus et que celle-ci est tributaire de notre origine nationale ou ethnographique, mais aussi de la classe sociale, du milieu professionnel, de la génération, et qu’elle est en constante évolution.

La relation à l’autre peut s’envisager en trois phases, qui ne sont pas figées, sont continuellement interchangeables, et ne peuvent se concevoir sans un respect mutuel des personnes. Par un ensemble de partages et d’exercices ludiques, nous avons pu avoir un aperçu des ces 3 étapes de la rencontre de l’autre.

  • Une démarche de décentration : se décentrer, se connaître, se questionner soi-même, être conscient de son système de références, de ses valeurs et ses croyances.
  • Une ouverture à l’autre : aller vers l’autre pour comprendre le système de l’autre, le questionner et lui donner de la valeur. Accepter les stéréotypes universels et reconnaître ses propres préjugés pour simplifier la rencontre.
  • Une démarche de médiation : négocier en vue de construire une plate-forme commune interculturelle. Cette démarche n’a pas pu être abordée, nécessitant plus de temps…

Cette journée conviviale, où chacun a apporté une grande part de son expérience et de ses questions, a été riche d’enseignements. Nous avons pu entrevoir comment mieux se comprendre, s’accepter, communiquer et fonctionner ensemble harmonieusement.

Une journée riche mais également génératrice de nombreuses interrogations, qui demande une suite pour aller plus loin et renforcer nos connaissances dans cette approche interculturelle si complexe mais enrichissante.

Catherine Moens
 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273