Un Jubilé pour la Terre

Un Temps de la Création à vivre cette année comme un “Jubilé pour la Terre”

Dans une déclaration conjointe publiée ce mardi 25 août les présidents de la Conférence des Églises Européennes et du Conseil des Conférences Épiscopales Européennes appellent à vivre le Temps de la Création, prévu du 1er septembre au 4 octobre, comme un temps de vigilance particulière à l’environnement, en tirant les leçons de la pandémie.

Dès la semaine prochaine, les chrétiens du monde entier sont appelés à se mobiliser pendant près de cinq semaines en faveur de la “Maison commune”. Avec une tonalité particulière pour cette deuxième édition en ce qui concerne les chrétiens européens : « nous vous invitons à célébrer cette année le temps de la création sous le titre de Jubilé pour la Terre », écrivent dans leur déclaration commune le cardinal Angelo Bagnasco, président du Conseil des Conférences Épiscopales Européennes (CCEE), et le pasteur Christian Krieger, président de la Conférence des Églises Européennes (CEC).

Instituée par le Pape François en 2015, la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création, le 1er septembre, a été suivie à partir de 2019 du Temps de la Création (ou “Saison de la Création”), jusqu’au 4 octobre. La célébration de ces deux initiatives a une dimension œcuménique significative, et puise ses racines dans la Bible. «  La création est un don de Dieu pour l’humanité et pour tous les êtres vivants, il est donc de notre responsabilité de la chérir comme de bons et fiables administrateurs et en tant que fidèles serviteurs de Dieu », rappellent les auteurs de la déclaration. L’encyclique du Pape François Laudato Si’, écrite en 2015, nourrit également la genèse et l’essence même de ces évènements.

Recherche d’un équilibre et importance d’une voix prophétique

« Cette année, la pandémie de Covid-19 a révélé à quel point le monde est interconnecté », relèvent par ailleurs le cardinal Bagnasco et le pasteur Krieger. « Les conséquences de la pandémie nous obligent à assumer la nécessité d’une vigilance et de conditions de vie durables sur toute la planète. Ceci encore plus important compte tenu de la dévastation de l’environnement et de la menace de changement climatique », soulignent-ils.

Terme employé dans les Saintes Écritures, le jubilé « souligne qu’il doit y avoir un équilibre juste et durable entre les réalités sociales, économiques et écologiques. La leçon du jubilé biblique nous montre la nécessité de rééquilibrer les systèmes de vie, affirme le besoin d’égalité, de justice et durabilité, affirme la nécessité d’une voix prophétique pour défendre la maison de l’homme », est-il précisé. Le CCEE et la CEC invite donc « tous les pasteurs et chrétiens européens, les paroisses, les communautés ecclésiales et toute personne de bonne volonté, à prêter attention au temps de la création et de le vivre dans un esprit œcuménique, unis dans la prière et l’action ».

Source de l’article : Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican
Photo : © Thérèse HENRY-WARRANT


Réécoutez le mini-podcast avec Martin Koop qui nous invite à vivre un Jubilé pour la terre, en résonance avec l’expérience du confinement."
 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat du Brabant wallon
Chaussée de Bruxelles 67
BE - 1300 Wavre
+32 (0)10 235 260

Secrétariat du Vicariat
Eva Calatayud Saorin
+32 (0)10 235 273