Re-consécration de la cathédrale maronite d’Alep !

Le lundi 20 juillet dernier, fête de saint Élie, la communauté maronite d’Alep a « re consacré » sa cathédrale dédiée au saint prophète et restaurée des grands dégâts qu’elle avait subis durant la guerre civile.

Notre Vicariat possède une communauté maronite importante, dont le monastère Saint-Charbel, à Bois-Seigneur-Isaac, est le centre le plus visible. Nous vous proposons de vous associer à la grande joie de cette communauté à l’occasion de la « re-consécration » de la cathédrale maronite d’Alep (Syrie). Un article de Benoit Lannoo, collaborateur, notamment, de CathoBel.

Les grandes hostilités de la guerre civile syrienne ayant pris fin à Alep en 2016, le jeune archevêque maronite de la ville, Mgr Joseph Tobji, avait déjà fêté Noël 2016 dans sa cathédrale détruite en y déposant le Sauveur nouveau-né dans une crèche faite de débris du plafond du bâtiment. La cathédrale Saint-Élie est la seule église maronite de la métropole nord-syrienne. Entretemps, elle est entièrement restaurée et la communauté maronite s’y est réunie pour la remettre formellement en service.

Jdeïdé

Le vaste bâtiment est situé sur une place centrale du quartier chrétien de la ville, Jdeïdé. La cathédrale maronite date de la fin du XIXème, mais elle a été construite à un endroit où il y avait déjà une église depuis la fin du XVème siècle. Avant la guerre civile, il y avait au moins cent cinquante mille chrétiens à Alep. Aujourd’hui, il n’en reste pas beaucoup plus que trente mille. Les maronites, une église catholique de rite oriental, n’est qu’une des diverses dénominations présentes dans la ville.

Mais cette restauration est la preuve tangible que nous restons présents à Alep, dit Mgr Tobji. Malgré la diminution du nombre de fidèles, nous continuerons à louer Dieu en cet endroit. Nous sommes nés ici et notre ‘mission’ consiste à rester ici. Au début de la guerre civile, en 2012, la cathédrale a souffert de graves attaques de milices rebelles. En 2013 par ailleurs, les jihadistes de Daesh ont également envahi le quartier de Jdeïdé, s’efforçant de détruire toute symbolique chrétienne.

Aide à l’Église en Détresse

La reconstruction de la cathédrale Saint-Élie à Alep a été en grande partie financée par l’Aide à l’Église en Détresse, une fondation pontificale active également en Belgique. Le président international de cette association pontificale, l’Autrichien Thomas Heine-Geldern, aurait bien voulu se rendre à Alep pour la cérémonie de lundi, mais le coronavirus l’en ayant empêché, il a dû se contenter d’envoyer un message vidéo. Depuis 2011, l’Aide à l’Église en Détresse a soutenu plus de 900 projets en Syrie pour un montant de plus de 38 millions d’euros.


Photos : copyright Aide à l’Eglise en Détresse International - Tous droits réservés

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat du Brabant wallon
Chaussée de Bruxelles 67
BE - 1300 Wavre
+32 (0)10 235 260

Secrétariat du Vicariat
Eva Calatayud Saorin
+32 (0)10 235 273