Message n°10 de Mgr Hudsyn

Joie des retrouvailles (15 juin)

Sœurs et frères,

Je me réjouis comme chacun d’entre vous d’avoir pu retrouver ce dimanche une véritable assemblée eucharistique. En ce qui me concerne, c’était dans une paroisse avec laquelle j’aurais dû célébrer la vigile pascale et le baptême d’un jeune père de famille. Les paroissiens étaient nombreux pour l’entourer hier dans une atmosphère de grande joie, avec une assemblée on ne peut plus intergénérationnelle !

Bien sûr, le dispositif auquel nous sommes contraints ne donne pas encore sa pleine mesure à toute la joie de ces retrouvailles. Nous devons toujours faire preuve de retenue… de distance mais c’est déjà une étape qui change beaucoup de choses. Il semble bien que pour le 1er juillet, le protocole en usage omettra ou modifiera la question des 10 m² par personne tout en demandant de garder évidemment la distance d’1m50 entre les « bulles » individuelles ou familiales. Cela devrait permettre d’augmenter encore le nombre de participants pourvu qu’on ne dépasse pas 200 fidèles. Néanmoins, cela ne sera officiel qu’au travers un communiqué venant de l’archevêché.

Un rassemblement majeur n’a pu avoir lieu : celui de la messe chrismale. Je suis heureux de vous annoncer que nous la célèbrerons le lundi 14 septembre à 18h30 en la Collégiale de Nivelles à l’occasion de la fête de la Croix glorieuse. Le libre accès à qui le désire ne sera sans doute pas encore possible mais, quoi qu’il en soit, cette date sera maintenue. Nous verrons début septembre de quelle manière lancer les invitations pour que prêtres, diacres, animateurs pastoraux et membres des conseils d’Unités pastorales en tout cas puissent au moins être représentés.

A la fin de ce mois, les évêques de Belgique vous écriront une lettre : à la fois un merci et un envoi. Je ne développerai donc pas ici ces deux mots qui sont vraiment de circonstance.

Dans ma lettre envoyée pour la Semaine sainte (message n° 5), je vous disais qu’une tâche importante qui nous attend sera de bien discerner en Unité pastorale, dans les services pastoraux, en Vicariat, ce qui a été mis en œuvre pour continuer à construire l’Eglise et sa mission : discerner les initiatives qui se sont avérées porteuses, fécondes ? Quelles sont celles qui, par contre, étaient peut-être moins ajustées ? Cela nous permettra d’élaborer un « après » plus vivant, plus témoignant, plus solidaire. Cela permettra que ces initiatives parfois vraiment innovantes puissent continuer d’enrichir et d’inspirer demain notre savoir-être et notre savoir-faire de « disciples en mission ».

Je sais que des conseils d’Unités pastorales – parfois en visioconférence… - ont déjà commencé cette relecture. Je vous invite à la mettre à l’ordre du jour de vos rencontres à la rentrée pastorale prochaine. Dans cet esprit, nous avons chaque année, en octobre/novembre, une journée de formation permanente pour tous ceux qui ont reçu une nomination dans le Vicariat. Cette année, avec l’aide de personnes-ressources, nous ferons ensemble une relecture théologique et pastorale sur ce que nous avons vécu durant ce temps de confinement et les défis à relever pour affronter demain notre mission. Réservez déjà cette date : ce sera le mardi 24 novembre.

Nous aurons certainement à déployer demain toute la mission diaconale de l’Eglise face à tous ceux que cette crise va continuer d’affecter sur le plan personnel, social, professionnel. Je voudrais souligner dès à présent deux initiatives qui pourront nous y aider. Le Dicastère pour le service du Développement humain intégral, dont le Cardinal Turkson est responsable, nous invite à ne pas passer à côté du cinquième anniversaire de l’encyclique Laudato Si’ . L’année pastorale prochaine sera consacrée à ce jubilé. Plus que jamais cette encyclique mérite d’être relue, travaillée ensemble, comme une boussole qui peut nous guider avec assurance devant cette question qui se pose plus que jamais : pour demain, quel monde voulons-nous ? D’autre part, le pape François vient de souligner combien la prière est inséparable de la solidarité avec les pauvres et les souffrants. Il nous demande de donner toute son importance à la Journée mondiale des pauvres qu’il a fixée au dimanche 15 novembre prochain.

Chers sœurs et frères, chers collaborateurs, ceci est – je l’espère ! – mon dernier message dit de confinement… Merci à chacune et chacun pour votre engagement, vos initiatives prometteuses pour demain. Bonne fin d’année pastorale, une année qui nous aura réservé d’énormes surprises : merci d’avoir été en éveil pour « voir Dieu en toutes choses et voir toutes choses en Dieu ». Prenez le temps de repos dont vous avez besoin car ces longues semaines nous ont demandé de prendre beaucoup sur nous. Et continuez de porter dans votre prière notre archevêque avec lequel je vous sens bien tous en communion.

Fraternellement.

+ Jean-Luc Hudsyn

Lire les autres messages de confinement de Mgr Hudsyn

Télécharger le message n°9 au format pdf

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273