Let’s Move Together !

Echo de l'édition 2020 bien particulière !

Notre groupe de jeunes 12–30 ans a été, comme vous tous, très triste lorsque le pèlerinage à Lourdes a été annulé. Le Covid 19, au-delà des tracas et de la souffrance qu’il apporte à notre monde, nous oblige à faire preuve d’humilité, de créativité et de flexibilité. Notre groupe, habitué déjà depuis de nombreuses années à accompagner et aider plus spécifiquement les personnes moins valides du pèlerinage Malines-Bruxelles, a tout de suite pensé à des solutions alternatives pour tout de même pouvoir témoigner de notre soutien et de notre solidarité auprès de ces personnes.

L’idée a germé d’un camp résidentiel en Belgique avec le même mélange d’activités qu’à Lourdes : contacts auprès des personnes moins valides et activités de détente et de spiritualité spécifiques à notre groupe. Nous aurions voulu visiter le plus possible de personnes moins valides mais la recrudescence en juillet de ce fichu virus nous a obligés d’envisager plutôt des contacts téléphoniques et virtuels.

Nous nous sommes dès lors retrouvés à 18 dans le très beau cadre de l’internat Don Bosco à Ganshoren à partir du mardi 18 août. Après une journée de prise de connaissance et de réflexion sur la manière dont nous allions entrer en contact avec les personnes moins valides, nous téléphonions mercredi et jeudi par groupes de 3 à une quinzaine de personnes prévenues au préalable. Un questionnaire avait été préparé avec des questions sur la santé, le confinement, des souvenirs de Lourdes ainsi qu’un quizz de connaissance sur Lourdes et les apparitions. Une visioconférence a également pu être organisée avec l’institution Facere d’Anderlecht où séjournent quelques habitués de notre pèlerinage.

Même si rien ne peut bien sûr remplacer une rencontre en face à face, nous avons pu tout de même percevoir le désarroi et la solitude d’un grand nombre d’entre vous mais aussi la joie et le bonheur d’avoir cette possibilité de contact un peu plus prolongé avec des jeunes. Après de nombreuses tergiversations, nous avons finalement aussi eu l’opportunité de deux contacts plus directs avec des personnes âgées et moins valides : ce fut sous la forme d’un petit spectacle présenté devant les sœurs salésiennes âgées de l’internat où nous résidions puis devant une trentaine de pensionnaires d’une maison de repos de Jette.

A l’extérieur sous un beau soleil, munis bien sûr de masques et en respectant la distanciation, nous leur avons proposé quelques chants profanes et spirituels, un quizz musical, un jeu de mimes et le quizz de connaissance sur Lourdes. Quelle joie pour nous d’apercevoir quelques regards émus dans l’assistance et quelques marques de reconnaissance. Les deux publics ont bien répondu à nos attentes : si les sœurs furent très fortes pour le quizz de Lourdes et nettement moins inspirées pour le musical, ce fut sans surprise le contraire dans la maison de repos.

Le vendredi matin fut consacré à une visite de la Basilique de Koekelberg en compagnie du diacre local Pierre Merlin, figure bien connue de notre pèlerinage. Pierre connaît la Basilique comme sa poche et nous a relaté quelques anecdotes peu connues et nous a entrainés sur le très beau panorama à 52 mètres de hauteur d’où s’aperçoivent la cathédrale de Malines et même la tour du plan incliné de Ronquières ! Cela vaut le détour et c’est aussi accessible aux personnes à mobilité réduite.

Nous nous sommes ensuite retrouvés le samedi matin à l’église Notre-Dame de Lourdes à Jette pour assister en chantant à la messe de notre pèlerinage retransmise en direct sur le site internet. Après un passage par la grotte située à proximité, nous partions en voitures vers Houyet pour une promenade à vélos sur le superbe Ravel aménagé entre Houyet et Rochefort. Nous voulions faire du kayak mais là ce n’est pas le virus mais bien la sécheresse qui est venue jouer les trouble-fête… Hé oui, la flexibilité jusqu’au bout !

Cap ensuite sur Beauraing pour y vivre une belle veillée aux flambeaux et une eucharistie solennelle à l’occasion de la fête de Marie Reine du 22 août, particulièrement mise à l’honneur dans ce sanctuaire marial de notre beau pays. Après une nuit au bâtiment d’accueil et une visite du sanctuaire le dimanche matin, la dernière étape de notre camp nous a entraînés à pied à travers la campagne vers Lavaux-Ste-Anne où nous avons assisté avec quelques parents à l’office des vêpres de la communauté de Tibériade.

Cette édition bien particulière fut donc une belle réussite à tout point de vue, tout le monde était très heureux de ce qui a pu se vivre durant ces quelques jours malgré les circonstances, même si nous aspirons évidemment à retrouver Lourdes l’an prochain en votre compagnie à tous !

Olivier Dekoster,
Pastorale des Jeunes de Bruxelles

Retrouvez des photos du pélé

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273