Le Souffle de Vie vient en aide…

… concrètement et à long terme aux femmes enceintes en difficulté et aux femmes qui ont perdu un enfant pendant la grossesse que ce soit par fausse-couche, suite à un avortement ou une interruption médicale de grossesse.

Les aides proposées sont diverses et adaptées en fonction des besoins. Cela se traduit par du soutien relationnel, des aides sociales administratives, médicales, paramédicales, juridiques, l’orientation vers des organismes appropriés et la préparation de colis de vêtements de 0 à 16 ans et de matériel de puériculture.

Le Souffle de Vie propose également durant la période de l’Avent et du Carême, de vivre au sein d’une paroisse de chaque diocèse, une eucharistie pour et autour des personnes ayant perdu un enfant pendant la grossesse.
Cette année, nous avons été accueillis par le Père André Sarota dans la paroisse du Christ Ressuscité à Tubize. Nous n’étions peut-être pas nombreux néanmoins, le recueillement était palpable et la participation de chacun aux différentes démarches proposées était active.

D’une manière plus large, c’est Dieu qui accueille chaque personne, quels que soient la raison du décès et le lien vécu avec le tout-petit décédé dans le sein maternel. Nous imaginons que certaines personnes sont directement concernées tandis que d’autres sont frères ou soeurs, grands-parents, soignants ou simplement chrétiens soucieux de la vie naissante. Dieu accueille nos questions, notre souffrance, notre révolte, notre culpabilité, nos doutes.

Cette eucharistie permet de rendre présents ces petits enfants dont le deuil est tabou dans notre culture. En effet, il n’y a pas toujours de reconnaissance possible de l’enfant décédé si petit ; pas de trace dans la composition de famille, pas de place au cimetière. Nous croyons pourtant que malgré leur courte existence marquant la vie de leurs parents, ils sont vivants dans le coeur de Dieu. C’est véritablement une source d’espérance pour chacun de nous.

C’est aussi l’occasion pour certains mamans ou papas présents lors de ces eucharisties de réaliser qu’ils souhaitent poursuivre ce travail de deuil et ont besoin
d’être soutenus dans leur souffrance, leurs difficultés, leurs projets. Le Souffle de Vie propose alors un accompagnement spirituel, appelé Chemin d’Emmaüs.

Si vous souhaitez en savoir plus ou si avez besoin d’aide, contactez l’antenne wallonne du Souffle de Vie : Caroline et Damien Schwartz au 081/73 46 66 ou
namur@souffledevie.

Pour avoir plus d’infos ou de l’aide

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273