En route vers ma confirmation, je me confie à votre prière !

Echo de la "Marche chrismale" : comme chaque année, les confirmands se sont mis en route pour Nivelles, le mercredi saint, cette année le 28 mars. 250 jeunes y avaient rendez-vous avec Mgr Jean-Luc Hudsyn, évêque auxiliaire pour le Brabant wallon, avant la messe chrismale qu’ils ont pu suivre, aux premiers rangs.

Qui sont les confirmands ?
Ce sont les jeunes, en chemin catéchétique depuis quelques années, qui viennent de recevoir ou vont recevoir, dans les mois qui viennent, le sacrement de confirmation. La plupart sont en 5ème année primaire et ont donc environ 10-11 ans.

Pourquoi un tel rendez-vous ?
Les confirmands sont parmi les premiers bénéficiaires de l’usage du saint-chrême, consacré lors de la messe chrismale : l’évêque (ou son représentant) utilisera en effet cette huile parfumée pour les marquer le jour de leur confirmation, et faire d’eux des témoins de Jésus-Christ, mort et ressuscité pour chacun de nous. Il est donc intéressant qu’ils assistent à la consécration du saint-chrême pour saisir encore mieux le sens de l’onction qu’ils recevront lors de leur confirmation.

Que font les confirmands quand ils rencontrent Mgr Hudsyn ?
Lors d’une rencontre de catéchèse précédente, les confirmands ont préparé les questions qu’ils souhaitent poser à leur évêque, ce qu’ils font lors de la rencontre qui se passe dans la collégiale Sainte-Gertrude. Mgr Hudsyn leur répond en toute franchise et en toute simplicité ! Quelques exemples de questions 2018 : êtes-vous un évêque heureux ? (Réponse : OUI !) – C’est comment, une journée d’évêque ? - Avez-vous la télévision et la regardez-vous ? – Préparez-vous vous-même vos repas ? – Avez-vous déjà été amoureux ?

Qu’y a-t-il d’autre au programme de l’après-midi ?
Avant de rencontrer Mgr Hudsyn, les confirmands ont regardé une vidéo leur présentant le saint-chrême : origine, composition, utilisation.

Après la rencontre, ils sont partis à la recherche des fruits de l’Esprit dans la collégiale Sainte-Gertrude : de vrais fruits (poire, grenade, noix, dattes, etc.) les attendaient, chacun d’eux représentant un fruit de l’Esprit Saint qu’ils peuvent demander de voir grandir en eux.

Ensuite, après un bon goûter et une détente active (marche et foot !), ils ont entendu deux témoignages percutants :
Johan et Rafal, deux jeunes qui font partie du Cenacolo (Cénacle), une communauté chrétienne qui, grâce au travail, à la prière et à l’amitié, remet debout des personnes voulant se débarrasser de leur dépendance à l’alcool, à la drogue ou à une autre addiction. De quoi faire comprendre aux jeunes combien il est important de ne pas sombrer à cause d’une addiction, et combien Jésus est miséricordieux et veut chacun de nous libre et heureux !

Sr Esther, membre de la Communauté du Verbe de Vie, née sourde et affectée d’une maladie rare la couvrant de taches sombres, qui leur a raconté sa jeunesse dorée, son retour « brutal » en France et sa confrontation avec un monde qui lui était inconnu, sa conversion, puis son acceptation joyeuse et sereine de ses difficultés : elle rayonne désormais de l’amour de Jésus et le chante sur tous les tons !

Leur silence impressionnant, puis le nombre de mains levées pour poser des questions, les « Je t’admire » et autres manifestations de la part des confirmands montrent combien ils ont été sensibles et touchés par ces deux témoignages… Merci à Sr Esther, à Johan et Rafal d’avoir été de si bons instruments de l’Esprit !

Tout cela, avant la messe chrismale ?

En effet, après cette après-midi dense, c’était la belle célébration eucharistique, appelée messe chrismale, présidée par l’archevêque de Malines-Bruxelles (dont dépend le Vicariat du Brabant wallon), le cardinal Jozef De Kesel, assisté de Mgr Hudsyn, de l’adjoint de celui-ci, le chanoine Eric Mattheeuws, du doyen de la collégiale, l’abbé Albert-Marie Demoitié, et de plus de 100 prêtres !

Une délégation de confirmands (impossible de déplacer les 250 avec leurs catéchistes !) a assisté, aux premières loges, à la consécration du saint-chrême (d’où le nom de « messe chrismale ») et à la bénédiction des autres huiles (des catéchumènes, des malades) : ils pourront ainsi témoigner que le cardinal a bien mélangé du parfum à de l’huile d’olive pure…

À l’issue de la célébration, une jolie tradition concerne encore les confirmands, qui remettent à tous les prêtres et diacres présents un petit pot de fleurs prêtes à éclore, accompagné d’un signet portant la signature d’un confirmand, demandant de prier pour lui : En route vers ma confirmation, je me confie à votre prière !

Les destinataires étaient aussi émus que prêts à répondre à cet appel !

Deo gratias !

Anne-Elisabeth Nève,
Service de Communication

Pour voir toutes les photos de la marche chrismale

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273