Echo des festivités à Basse-Wavre

4 jours de fête ! On y était !

C’est suite au rayonnement séculaire du sanctuaire et à la dévotion à la Vierge depuis la moitié du 11ème siècle que l’église de Basse-Wavre a été élevée, par le pape Jean-Paul II, au rang de basilique, en l’an 1999.
Sous la présidence du cardinal Danneels, en présence du nonce apostolique, du Père abbé de l’abbaye d’Affligem et de personnalités religieuses et civiles, l’Eucharistie solennelle d’inauguration de notre basilique a été célébrée le 11 décembre. Vingt ans plus tard, la paroisse et le sanctuaire ont organisé 4 journées de fête.

Dimanche 8 décembre

Les paroissiens de Basse-Wavre ont invité les habitants du quartier de la basilique et leur voisinage immédiat à participer aux événements de cette après-midi : concert de la chorale « Porte-Voix » et goûter.

Sur le podium de la basilique, elles étaient plus de 30 femmes à partager des chants traditionnels provenant des quatre coins de la terre. On ouvre les yeux, on tend l’oreille, le répertoire est riche, ouvert et haut en couleur. Des polyphonies du monde entier, le tout a cappella, à l’exception d’un chant, accompagné par un accordéon dans les mains de la chef de chœur. Elles partagent leur enthousiasme et font participer le public dans des refrains, simples heureusement, les langues n’étant pas familières, et le public est emballé. Merci pour cette invitation au voyage dans tous les continents.

Un goûter préparé par les paroissiens a été partagé avec les invités au concert. Un beau moment de convivialité.

Lundi 9 décembre

Le jour de fête de l’Immaculée Conception, dès 19h, le cortège aux lumières a parcouru les rues de Basse-Wavre. Dans la prière, les chants et la bonne humeur, les pèlerins ont prié et médité les mystères lumineux du Saint-Rosaire entrecoupés de refrains mariaux. Pendant ce temps, pour les personnes ne pouvant marcher, le chapelet a été prié et médité dans la basilique. Alors que la journée avait été très pluvieuse, la météo a réservé un tranche horaire favorable à cette procession, la pluie étant revenue dès le retour dans la basilique où une Eucharistie festive a été célébrée.

Merci aux marcheurs, aux nombreuses personnes venant d’horizons divers, à la chorale pour leur participation active à la célébration de l’Eucharistie présidée par le Père Blaise Mbongo, recteur du sanctuaire.

  • « Cet acte de marcher dans la nuit, en portant la lumière, parle fort au plus intime de nous-mêmes, touche notre cœur et dit bien plus que toute autre parole prononcée ou entendue. Ce geste résume à lui seul notre condition de chrétiens en chemin : à la fois, nous avons besoin de lumière et nous sommes appelés à devenir lumière. » (Benoît XVI)
Mardi 10 décembre

Notre basilique a 20 ans, mais au fait, qu’est-ce qu’une basilique ? Gérard van Haeperen, nous l’a expliqué ou rappelé, in situ, dans sa conférence Les basiliques : histoire, signification et privilèges, une présentation, comme toujours, très intéressante et truffée d’anecdotes.

Même si beaucoup d’entre-nous fréquentent la basilique depuis 20 ans, on ne sait pas tout ou on ne s’en souvient pas. Avec tout ce que l’on a entendu, nous n’oublierons plus ou essayerons de ne plus oublier : les différences entre cathédrales, collégiales et basiliques ; pourquoi certaines églises portent-elles ces titres particuliers ; l’origine, l’histoire, la signification des basiliques, les sortes de basiliques, leurs caractéristiques, leur importance, leurs privilèges, leurs insignes ; l’histoire de la basilique de Basse-Wavre ; les démarches faites pour obtenir ce titre.

Et pour la petite histoire, on retiendra que Basse-Wavre était déjà « écologique » en fin du siècle dernier, puisque les matériaux des insignes basilicaux (Conopeum – parasol et Tintinabulum - clochette) proviennent de recyclage d’anciens objets provenant de la cure ou d’ailleurs. Après un temps de questions-réponses, les participants se sont retrouvés, dans le fond de la basilique, pour poursuivre les échanges et partager autour du verre de l’amitié.

Mercredi 11 décembre

La messe solennelle d’anniversaire a été célébrée à 20h. Elle devait être présidée par le Cardinal De Kesel qui a été empêché, en dernière minute, pour des raisons pastorales. C’est notre évêque, Monseigneur Hudsyn - très familier des lieux puisqu’il a été paroissien de Basse-Wavre et habitait à proximité de la basilique - qui l’a remplacé, entouré de Monsieur le doyen J-L. Liénard, du recteur du sanctuaire, le Père Blaise Mbongo, d’autres prêtres de l’Unité Pastorale de Wavre et du Brabant Wallon, d’un diacre ainsi que d’acolytes des paroisses de Basse-Wavre et St Jean-Baptiste.

Parmi les con-célébrants, Monsieur l’abbé Michel Buysse, recteur du sanctuaire en 1999, lorsque l’église a été élevée au rang de basilique, était présent. Comme l’a rappelé notre évêque en le remerciant, c’est lui qui, avec acharnement et minutie, a préparé le chemin de cet événement.

La chorale, dont les membres provenaient des différentes paroisses de l’unité pastorale de Wavre, a contribué à la beauté de la célébration.

Un extrait de l’homélie de Mgr Hudsyn reflète très justement ce qu’est notre basilique :

  • « C’est une maison de famille ouverte à tous, tant à ceux qui sont proches qu’à ceux qui sont loin. Elle nous parle d’un Dieu de bonté, d’un « bon Dieu » comme disent les cœurs simples … Entrent ici des âmes en quête de sens, d’espérance, en quête d’un amour plus grand. On vient ici parce qu’ici on peut murmurer tout bas ce qu’on a sur le cœur : les blessures de sa vie, le corps qui ne suit plus, la tête parfois non plus, les solitudes, les humiliations, le tourment qu’on a de voir souffrir ceux qu’on aime. Et ici, on peut le dire avec des gestes simples, populaires, venus de loin : toucher la statue du Christ, allumer une bougie, écrire une intention, se tenir comme ça sans rien dire aux côtés de Marie ; se mettre où on veut, dans le fond, devant, derrière une colonne ou dans la chapelle de la Vierge… C’est aussi le lieu des confidences joyeuses, des grâces reçues : une naissance, un amour, une guérison, un exaucement… C’est donc à la fois un lieu de transcendance et de profonde humanité. »

En fin de célébration, alors que l’assemblée chantait Nous te saluons ô toi Notre-Dame, Monseigneur Hudsyn, le doyen Liénard, le recteur M’Bongo et le diacre David se sont recueillis dans la chapelle mariale. Après l’Eucharistie, une collation savoureuse (merci à l’équipe qui l’a préparée) a rassemblé les participants qui le souhaitaient dans la salle Maria Pacis. Ce fut l’occasion d’échanger, de se remémorer des souvenirs dans une ambiance joviale et décontractée.

Rendons grâce au Seigneur pour ces 4 moments de partage et de convivialité. Que Marie, Notre-Dame de Paix et de Concorde, dont le rayonnement du culte à Basse-Wavre a fait de notre église une basilique, intercède pour nous et nous montre le chemin vers son Fils.

Nous vous donnons rendez-vous dans 10 ans pour fêter le 30ème anniversaire de votre basilique. Mais un rendez-vous important se profile déjà en 2022. Il s’agit de l’ouverture solennelle de la châsse de Notre-Dame, de l’ostension de ses reliques, de leur exposition pendant quelques jours dans la basilique, de l’insertion de nouvelles reliques et de la fermeture solennelle de la châsse.

Photos : © Guy Thomas et Bwcatho

Encore plus de photos !

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273