Écho : Défis nouveaux pour la gestion temporelle de nos paroisses

Les 24 et 29 septembre dernier, ont eu lieu les traditionnelles sessions de formation à l’attention des gestionnaires temporels de nos paroisses, fabriques et autres AOP. Les récentes modifications organisationnelles et législatives méritaient bien une communication officielle, mais également pragmatique, vu la complexité de certains points abordés. Le nombre de personnes présentes a démontré l’intérêt de nos gestionnaires bénévoles pour l’amélioration continue de leurs compétences.

Le 29 septembre, Monseigneur Hudsyn, et, le 24 septembre, son adjoint le chanoine Mattheeuws ont présenté la nouvelle organisation des doyennés. Outre le nombre de doyennés ramené de 14 à 9, le rôle des doyens est de plus en plus axé sur l’accompagnement des prêtres et acteurs pastoraux, ainsi que sur la mission de vigilance dans les domaines du temporel.

Laurent Temmerman a ensuite abordé les modifications législatives du Code des Entreprises et du Code des Sociétés et des Associations sur les principaux aspects touchant les ASBL. Les devoirs et obligations des organes de gestion tels que l’Assemblée générale et le Conseil d’administration ont été parcourus. Tout comme rappelé dans la Charte de bonne gouvernance, le principe de collégialité et de gestion « en bon père de famille » restent les fils rouges de nos actions.

Une nouvelle forme de contrat de travail s’offre à nos instances : le contrat de travail associatif, dont les règles et limites ont été exposées. Ce contrat peut certainement rencontrer des applications concrètes dans nos plus grandes ASBL et/ou Fabriques.

Le Registre « UBO » est une nouvelle exigence légale : les administrateurs des ASBL doivent être mentionnés sur une plateforme officielle. Les modalités pratiques seront indiquées aux Conseils d’administration de nos ASBL.

Patrick du Bois, délégué épiscopal pour le Temporel, a évoqué l’impact du Règlement Général de Protection des Données (RGPD) sur nos instances.

Anne-Elisabeth Nève, sa responsable, a présenté avec beaucoup d’enthousiasme le service Communication du Vicariat du Brabant wallon. Qui, pour quoi et comment ? Le service « Comm » a ses missions propres mais est également au service (des pôles Communication) des Unités pastorales et paroisses. Pour trouver exemples ou conseils, nous sommes invités à consulter les différents canaux de communication (site du Vicariat, site du service Communication, lettre d’informations, etc.). Qu’on se le dise !

Enfin, Laurent Temmerman a partagé quelques conclusions tirées de plusieurs exercices comptables post réforme de la législation sur les fabriques d’église.

Les sessions se sont clôturées par un moment de prière.

Merci à Monseigneur Hudsyn, au chanoine Mattheeuws, et à Anne-Elisabeth Nève, nos orateurs,
À la Commune de Beauvechain et à la section AOP de l’Ermite – Braine-l’Alleud pour leur accueil,
à tous les chargés de missions du Vicariat du Brabant wallon pour leur aide discrète et efficace,
et aux personnes présentes et fidèles à nos rendez-vous !

Laurent Temmerman

Les documents présentés lors de cette journée sont accessibles via la colonne de droite de ce site !

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273