Chastre accueille un réfugié syrien

Depuis ce 22 septembre, l’UP de Chastre accueille un réfugié syrien ! En effet, ce samedi 22 septembre 2018, un nouveau groupe de 29 réfugiés syriens est arrivé de Turquie à Zaventem.

Depuis la mise en place du « Couloir humanitaire » en novembre dernier, 101 personnes vulnérables ont ainsi déjà pu rejoindre la Belgique. Selon l’accord passé entre le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken et les représentants des cultes reconnus en Belgique, 150 réfugiés au total doivent bénéficier de ce système de visa humanitaire.
Ces réfugiés ne sont pas à charge du système d’accueil fédéral, mais sont accueillis pendant la première année par différentes paroisses et communautés chrétiennes, en collaboration avec Caritas.
A l’arrivée, ils sont accueillis avec des fleurs, et des cadeaux pour les enfants. Dans cette partie du hall des arrivées de l’aéroport, la tension émotionnelle est palpable, et dès l’ouverture des portes de l’ascenseur, les applaudissements accompagnent les prmiers pas des réfugiés fatigués certes, mais surtout soulagés, et pour certains fondant en larmes dans les bras de proches dont ils font les retrouvailles !
Parmi les personnes présentes, Corinne, Christine et Patrick sont venus de l’Unité pastorale de Chastre. Ils trompent leur impatience en apprenant quelques mots d’arabe auprès de Salim, lui-même réfugié syrien et désormais collaborateur interculturel pour Caritas International.
Mais quand le moment de la rencontre avec Raji arrive, seule compte la langue de l’amitié.
Désormais, et pour quelques mois, ce jeune syrien logera à Gentinnes et trouvera auprès de l’équipe d’accueil locale l’accompagnement nécessaire pour l’introduction de sa demande d’asile et son intégration.
Selon les mots d’Hilde Kieboom, présidente de Sant’Egidio initiatrice du projet, en s’adressant aux nombreuses personnes des différentes paroisses venues accueillir les familles : « Votre solidarité et votre générosité démontrent que l’humanité et la raison peuvent bien aller de pair et rendent une nouvelle vie possible pour ces réfugiés. »

Les 49 derniers réfugiés bénéficiant de visas humanitaires arriveront dans les semaines qui viennent, avec l’espoir de construire une nouvelle vie.
Mais cet avenir ne peut voir le jour sans la contribution des paroisses ! Nous manquons toujours de logements pour les accueillir.

Concrètement, nous cherchons encore des studios d’1 personne et 1 logement pour 2 personnes !

Sachant que certains diocèses ont déjà dépassé leur quota d’accueil, je me permets de lancer un vibrant appel aux paroisses du Brabant wallon.
Le diocèse a déjà ouvert ses portes à 3 personnes, mais peut faire davantage. Il n’est donc pas trop tard pour se sentir appelé à vivre cette magnifique expérience d’équipe, d’accueil, d’ouverture interculturelle et de solidarité !

Anne Dupont
solidarites@bwcatho.be
 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273