Appel décisif à Braine-l’Alleud

Ce dimanche 1er mars, les catéchumènes du Brabant wallon se sont rassemblés autour de notre évêque pour répondre à l’Appel décisif.

Cette célébration a eu lieu dans le chœur de l’église Saint-Etienne de Braine-l’Alleud (voir les photos).

Ce chœur a été récemment réaménagé et est dédié à la mémoire des 19 martyrs d’Algérie, un écrin au symbolisme puissant pour cette célébration !

L’appel décisif est, comme le nom l’indique, une étape décisive sur le chemin d’un catéchumène.

Prenons la peine de le resituer…

Quand un adulte demande le baptême, les personnes avec qui il a le premier contact (la paroisse ou le service du Catéchuménat), commencent par l’accueillir dans la discrétion et la confidentialité. Il reçoit là un espace qui lui permet de mûrir sa demande et éventuellement la clarifier. Cette première étape dure le temps qui lui sera nécessaire.

Et puis, quand il s’y sent prêt, il sera invité à entrer dans la communauté. Cette entrée officielle est signifiée par le rite d’entrée en catéchuménat. Cela se fait au cours d’une messe dominicale, dans la paroisse. Le candidat exprime sa demande à la communauté et la communauté paroissiale s’engage à lui transmettre sa foi… À partir de ce moment, il devient membre de cette communauté en tant que catéchumène. La communauté lui remet l’évangile, le confie à un accompagnateur pour une catéchèse et lui dit, au nom de Jésus : Viens et vois !

Le temps de catéchuménat est le temps pour découvrir Jésus et devenir son disciple. Dans l’évangile, on voit que les disciples de Jésus ont marché presque trois ans avec Lui avant de monter avec Lui à Jérusalem où Il donnera sa vie.

La célébration de l’appel décisif signifie l’appel que Jésus fait à ses disciples : Toi, suis-moi ! Les catéchumènes, comme disciples de Jésus, suivront leur maître, ils seront témoins de sa mort et de sa résurrection. À Pâques, par le baptême, ils seront plongés dans les eaux de la mort et recevront de Lui une vie nouvelle.

Ce dimanche 1er mars, c’est au nom du Seigneur lui-même que notre évêque a appelé chaque catéchumène. Ils ont chacun répondu solennellement : Me voici !

L’évangile choisi pour la célébration était l’évangile de l’appel des disciples (Mt 4).

Notre évêque a relevé que le Seigneur appelle en Galilée, terre de mélanges et de paradoxes… Il ne cesse encore aujourd’hui d’appeler des hommes et des femmes de toute origine, de tout parcours… Il connaît et appelle chacun par son nom !

Nous qui en avons été témoins directs, réjouissons-nous et soyons proches de ces nouveaux appelés par notre amitié et notre prière !

Isabelle Pirlet

Écoutez l’interview d’Isabelle Pirlet sur 1RCF.

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273