Accueillir des réfugiés… oui mais comment ?

En décembre dernier, suite à la signature d’un accord avec le gouvernement, les évêques de Belgique lançaient un appel à l’accueil par les paroisses des réfugiés syriens qui entreront sur le territoire via visa humanitaire. Afin d’informer les personnes déjà impliquées ou qui désireraient l’être, une soirée d’information était organisée ce mercredi 14 mars 2018 par le Service des Solidarités du Vicariat du Brabant wallon.

Les questions qui se présentent à une équipe engagée dans l’accueil de personnes réfugiées sont multiples, certaines de l’ordre de la relation, d’autres nécessitant des informations spécialisées : quel accueil à l’aéroport, que prévoir pour le 1er jour, en quoi consiste la procédure d’asile et quels documents avoir en ordre, quelles démarches pour les besoins médicaux, comment gérer les charges du logement, quel revenu attendre du CPAS et à quel moment, à quelles particularités culturelles être attentif etc. ?
Près de quarante de ces questions font désormais l’objet de fiches techniques établies par Caritas International, mandatée par la Conférence épiscopale pour organiser l’installation des réfugiés syriens du Couloir humanitaire, et forte de son expertise en matière d’asile, migration, intégration et volontariat.

Pour les 35 personnes présentes le 14 mars, à titre de bénévoles déjà impliqués, à titre privé, ou issues d’équipes paroissiales, le Service des Solidarités et 3 collaboratrices de Caritas International ont évoqué les tenants et aboutissants du projet de Couloir humanitaire. Se voulant un nouveau modèle d’arrivée de réfugiés visant à la sécurité, le Couloir humanitaire initié par Sant’Egidio et la plateforme Together in peace fonctionne selon certaines particularités.
Anne Dussart et Sofie de Mot, de Caritas International, ont ainsi resitué les conditions et les questions de mise en œuvre spécifiques que cela implique, que ce soit pour l’analyse préalable des candidats au départ ou pour la prise en charge de ces demandeurs d’asile particuliers, qui ne bénéficieront d’aucune aide de l’Etat mais seront entièrement à charge des communautés jusqu’à l’octroi d’un statut.

Actuellement, au-delà de toutes les initiatives d’accueil de réfugiés déjà existantes dans les paroisses et UP, 2 projets d’accueil Couloir humanitaire en Brabant wallon sont en cours de mise en route, à Rixensart et Tourinnes. Après avoir donné son aval pour le logement, Caritas a réalisé pour l’un d’eux le matching avec les candidats réfugiés, ce qui permettra le 26 mars prochain l’arrivée d’un jeune couple syrien actuellement au Liban.

Au final, cette soirée a mis en avant une dynamique collaborative. C’est avec l’aide de Caritas International, le soutien du Service des Solidarités et les bonnes pratiques des autres équipes que tout projet d’accueil par une paroisse ou une UP deviendra une réalité, au bénéfice des familles réfugiées et de la communauté tout entière.
D’autres familles syriennes candidates en vertu de leur vulnérabilité attendent au Liban et en Turquie pour être accueillies. En Brabant wallon aussi, il nous revient d’y contribuer : aidez-nous à trouver un logement, apportez votre contribution financière, constituez une équipe d’accueil, et soyez-en d’ores et déjà remercié
s.


Les fiches techniques de Caritas International sont disponibles auprès du Service des Solidarités, sur les thèmes « Première étape après l’arrivée », « Logement », « Première étape après la reconnaissance », « La collaboration avec le CPAS », « Volontariat »
N’hésitez pas à nous contacter : solidarites@bwcatho.be – 010/235.262

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273