33e JMJ : 150 jeunes dans la forêt de Soignes

Ils étaient près de 150 jeunes à participer à la 33e journée mondiale de la jeunesse qui avait lieu le samedi des Rameaux. Le rendez-vous avait été fixé dans la forêt de Soignes où les jeunes ont pu méditer sur le sens de leur vie et le discernement.

Venus de tous les diocèses, les jeunes rassemblés pour l’occasion formaient un public assez bigarré : « Il y avait bien sûr des jeunes engagés dans leur paroisse, nous confie Catherine Jongen, responsable nationale de la Pastorale des Jeunes, mais aussi issus de communautés comme le Chemin Neuf, des séminaristes. La journée s’est ainsi déroulée dans une ambiance très joyeuse et colorée. » Tout au long de la journée, les participants ont été guidés par un Monsieur Loyal… et une Madame Loyale !

Découvrir ses talents

Les participants ont entamé leur marche dans la forêt avec des chants puis ont été séparés par petits groupes pour réfléchir autour du thème des talents. « Nous avons demandé aux jeunes de trouver un objet dans la forêt qui symbolise leur talent. Ensuite, nous avons dû écrire sur un petit papier à côté du nom de chaque membre du groupe, un adjectif positif qui le caractérise. Ce fut un très beau moment. Certains ont gardé le petit papier dans leur poche toute la journée« , nous explique Catherine. Ensuite, les jeunes se sont remis en marche pour rejoindre le lieu où se déroulait l’eucharistie, dans un cadre inhabituel mais d’une beauté presque magique. « On se serait cru au bout du monde », s’exclame Catherine Jongen, en se remémorant la journée. C’est Mgr Kockerols qui présidait la célébration autour du thème de la 33e JMJ : « Sois sans crainte, ose choisir ». Mgr Kockerols a donc invité les jeunes à s’engager, quel que soit leur chemin. « Un chemin vous attend qui sera votre chemin de bonheur. »

Découvrir ses fragilités

Après une très belle célébration, rythmée par les chants de la Communauté de l’Emmanuel, les jeunes ont repris la route vers l’abbaye de la Cambre. Avant d’atteindre leur point de chute, les participants ont encore réfléchi à la manière d’accueillir leurs fragilités. Il leur était donc proposé de découvrir leurs talents, leurs fragilités mais aussi les valeurs sur lesquels ils pourront s’appuyer pour discerner, faire des choix importants dans leur vie future. Après une marche sous un soleil printanier, les jeunes sont arrivés à l’abbaye pour le voc’apéro où les attendaient des représentants de mouvements, communautés, associations comme EVEN, session LEAD, Tibériade… La journée s’est terminée par un concert à l’église Sainte-Croix donné par le groupe Feel God. Cette soirée également placée sous le signe de la réconciliation était en partie animée par le Chemin Neuf, Tibériade et les Pastorales de Jeunes.

Invité à résumer le contenu de cette 33e journée mondiale de la jeunesse, Mgr Kockerols en a profité pour lancer un appel aux jeunes. Il leur a demandé de continuer à remplir le questionnaire sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel afin de l’aider à rendre compte de leurs attentes lors du synode qui se tiendra à Rome au mois d’octobre prochain. Il a aussi béni le groupe de jeunes qui partira à Panama pour les 34e JMJ. L’évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles s’est réjoui de cette simplicité d’être ensemble et de voir les multiples visages de l’Eglise qui avancent ensemble. " Tous les charismes si différents soient-ils ont travaillé ensemble pour faire de cette journée un moment inoubliable" , conclut Catherine Jongen.

© Cathobel Sophie DELHALLE - 26 mars 2018

Photos © Pastorale des jeunes du Bw

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273