Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Le Service des solidarités a pris son bâton de pèlerin…

Au rythme du temps pascal, nous vous présentons
les échos de nos visites
auprès des Pôles Solidarité des Unités pastorales

 

L’introduction à ce périple trouve sens dans les lectures de l’Octave pascale. Chaque jour, nous découvrons le Christ Ressuscité qui vient à la rencontre de ses disciples et se révèle à eux. Presque chaque fois, l’évangile se clôture sur un envoi : « Allez annoncer à mes frères », « Va trouver mes frères », « À vous d’en être témoins ».

À nous aussi en ce temps pascal, le Christ se révèle, il nous redit son amour et sa présence et nous invite à être « disciples-missionnaires ». C’est cet élan pascal qui anime tous ceux qui, forts de la présence du Christ en eux, partent annoncer en paroles et en actes l’amour de Dieu à leurs frères et sœurs.

C’est ce même élan que nous avons retrouvé lors de nos visites aux Pôles Solidarité. Comme les disciples d’Emmaüs, nous nous sommes mises en route sans trop savoir ce qui nous attendait et nous avons croisé le Christ au cœur de l’action des Pôles.

C’est l’arrivée de Brigitte au Service des solidarités qui a été l’occasion qui a fait le larron… Pourquoi ne pas partir à la rencontre des co-responsables des Pôles Solidarité pour découvrir leur réalité et leurs engagements ? Nous avons pris des contacts et proposé des rencontres en présentiel avec respect des règles sanitaires. Grâce aux nombreuses réponses positives, nous nous sommes rapidement mises à sillonner le Brabant wallon : Chastre, Incourt, Jodoigne, Rebecq, Grez-Néthen et Dion. Voilà nos premières étapes.

À chaque fois, un bel échange sur les actions, les défis et les difficultés rencontrés. Nous avons été impressionnées par le dynamisme, l’engagement, la motivation des personnes pour faire vivre la solidarité locale. De belles collaborations avec le tissu associatif, les instances communales, les voisins… se sont créées. Bien sûr, tout n’est pas rose, il n’est pas toujours facile de travailler ensemble, chaque paroisse a développé ses partenariats, ses engagements, …

Comment unir sans alourdir la tâche de chacun, sans se marcher sur les pieds, comment coordonner, rassembler autour de projets porteurs, comment faire bouger ? Autant de questions qui ont été soulevées lors de nos rencontres. La crise Covid n’aide pas, bien sûr, mais n’a pas trop entamé cette volonté de créer du lien, exprimée notamment par le biais d’un petit feuillet toutes-boîtes ou placé au fond de l’église, par des gestes d’attention au voisin, par une prière partagée à distance,… et cela fait du bien !

Chaque semaine de ce temps pascal, nous vous proposons de nous suivre, sur la page de notre service (en bas de page), pour découvrir un bref écho de nos visites et du dynamisme des Pôles.

Le Christ ressuscité et glorieux est la source profonde de notre espérance, et son aide ne nous manquera pas dans l’accomplissement de la mission qu’il nous confie. Sa résurrection n’est pas un fait relevant du passé ; elle est une force de vie qui a pénétré le monde. Là où tout semble être mort, de partout des germes de la résurrection réapparaissent. C’est une force sans égale (Evangelii Gaudium, 275-276).

Brigitte et Catherine

Illustration d’entête : © C. Moens – DR

Sur le même sujet

Derniers articles