Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Tenons bon ensemble dans la foi et le service !

Message de vœux de Mgr Jean-Luc Hudsyn pour l’année 2021

Voici le message de notre évêque en deux versions, en vidéo (attention ! Mgr Hudsyn s’exprimait via Zoom, vous le voyez donc à travers un écran) et en texte.

♠♠♠♠♠

Après ces multiples vœux, après ce lancer de mots stimulants comme « solidarité », « lumière » « opportunité », « amitié » – après ces verbes encourageants comme « soutenir », « accompagner », « se faire proximité » – à mon tour de vous envoyer mes vœux et en direct, depuis le Centre pastoral.

Je nous revois, je me revois, il y a un an ! C’était dans la salle Jean XXIII et pour les mêmes circonstances ! Qui aurait cru à ce qui allait nous arriver deux mois plus tard !

Dire que je vous avais souhaité, entre autres, de mettre soigneusement en œuvre le verbe « ralentir » !… On ne pouvait mieux prophétiser ! Et que dire alors de cette citation d’un roman récemment paru avec laquelle j’illustrais mon propos… : « Se poser, ne plus bouger. Attendre. Disparaître en étant là. Se faire invisible… ».  Presqu’un oracle !…

Un an plus tard, je voudrais commencer par adresser un immense merci à vous tous qui avez permis à nos communautés, nos paroisses, nos Unités pastorales de rester fidèles, envers et contre tout, à notre vocation d’être tous des disciples en mission, comme nous aimons le dire en BW !

Alors que nous étions obligés d’improviser, de réagir sans tutoriel, tant d’initiatives ont surgi pour continuer à prier et célébrer, pour se nourrir de la Parole et faire œuvre de catéchèse, pour vivre la diaconie et la solidarité. Bien sûr, on peut toujours faire mieux… mais je vous fais une confidence : je suis fier de cette part d’Eglise qui est en Brabant wallon, où laïcs, diacres, prêtres et vie consacrée ont tant fait pour transformer ces équations à tant d’inconnues, en opportunités fécondes.

Si, en ce début 2021, de timides lueurs d’espérance pointent à l’horizon, nous aurons bien besoin de continuer à rester des disciples inventifs, pleins de foi et d’humanité. Dans l’évangile de ce jour, le Christ nous redit : « Viens, venez à ma suite » ! C’est ce que je nous souhaite pour cette année : que nous nous entraidions à suivre le Christ là où il est aujourd’hui. Il est dans cette Parole de Dieu que nous avons honorée spécialement ce dimanche. Le suivre dans sa prière et sa louange du Père. Le suivre quand il fait silence pour être à disponible à l’Esprit-Saint. Le suivre quand il va vers ses sœurs et ses frères pour prendre soin de leurs soifs, de leurs fatigues, de leurs inquiétudes, de leurs espérances. Quand il fortifie foi et quêtes de sens.

Mais nous n’allons pas céder à cette sorte de sidération qui ne mettrait que la pandémie au sommaire de cette année. L’encyclique du pape sur la fraternité vient bien à point pour nous éviter tout repli : nous allons nous en imprégner. Comme le pape François a de la suite dans les idées – 5 ans après Amoris laetitia, il nous invite aussi à la reprendre, à y revenir par une année sur la famille et l’amour. Nous y veillerons. Comme nous veillerons à bien d’autres enjeux : vos projets pastoraux et vos enjeux locaux, les urgences de la solidarité ici et entre les peuples, sans oublier les transitions que demande notre planète.

Tenons bon ensemble dans la foi et le service, dans la confiance et l’espérance, tous unis. C’est ce qu’évoquait cette poétesse envoutante de 22 ans, mercredi au Capitole : « Le jour venu – ardents et sans peur – nous sortirons de l’ombre. Car il y aura toujours de la lumière, si nous sommes assez courageux pour le voir, et si – cette lumière – nous sommes assez courageux pour l’être ! »

Je prie ce soir le Seigneur de nous donner sa force, et la joie de marcher à sa suite en disciples confiants, courageux et fraternels.

Je mêle à notre prière le Cardinal qui se rétablit lentement.

Que le Seigneur nous garde dans sa paix et que tous il nous bénisse : + le Père et le Fils et le Saint-Esprit. Amen.

Merci à celles et ceux qui ont collaboré à ces vœux, qui les ont mis en image et en musique. Merci à vous tous d’avoir été là. Bonne fin de soirée et à nous revoir… et le plus vite possible !

+ Jean-Luc Hudsyn
Wavre, 24 janvier 2021

Sur le même sujet

Derniers articles