Église catholique en Brabant wallon

Archidiocèse de Malines-Bruxelles (Belgique)

Église catholique en Brabant wallon

 

Vivre un Noël solidaire

(c) Pixabay – Stux

Quand on évoque la fête de Noël, on pense cadeaux, messe de minuit, soirée en famille autour du sapin, bûche et dinde ! Cette année, il n’y aura sans doute pas de messe de minuit, pas de grande tablée familiale et la dinde sera bien plus petite que d’habitude … Beaucoup penseront que le virus a volé leur Noël ! Mais la chanson ne dit-elle pas :

« C’est Noël sur la terre chaque jour car Noël c’est l’Amour » ?

Oui, Noël c’est l’Amour qui vient à notre rencontre, c’est Dieu qui vient partager notre vie et se fait proche de chacun et spécialement des plus petits : Il naît dans une étable avec comme voisin le bœuf et l’âne… il naît au cœur d’une famille toute simple, celle de Joseph le charpentier, issue d’un village d’où rien de bon ne pouvait sortir. Il est reconnu et visité d’abord par les bergers, ces exclus qui vivaient dans les campagnes loin des « gens bien ».

« Dès qu’ils ont eu vent de la naissance de Jésus, » nous dit le pape François (1) « ils sont venus, se sont rapprochés. Ils sont aussitôt devenus la famille de Marie et Joseph, la famille de Jésus. C’est ce qui se passe quand Jésus apparaît dans votre vie. C’est ce que la foi suscite. La foi nous rapproche. (…) La naissance de Jésus réveille notre vie. Une foi qui ne rend pas solidaire est une foi morte, une foi faussée.  » (Homélie du 12 juillet 2015).

(c) Pixabay – Alsen

Oui, Noël c’est l’Amour que nous pouvons partager même à distance et avec un peu d’imagination avec tous nos frères et sœurs en Jésus, en étant attentifs les uns aux autres, en étant attentifs surtout à ceux pour qui cette fête va être encore plus difficile que d’habitude. Noël est un temps de fête familiale mais aussi un temps où la solidarité peut et doit être présente encore plus que d’habitude en cette année si particulière et beaucoup l’ont déjà bien compris !

« La charité est le cœur battant du chrétien : tout comme on ne peut vivre sans battement, de même on ne peut être chrétien sans la charité. Pour certains on dirait qu’éprouver de la compassion, aider, servir, est une chose pour les perdants ! En réalité c’est l’unique chose gagnante, parce qu’elle est déjà projetée vers le futur, vers le jour du Seigneur, quand tout passera et qu’il ne restera que l’amour. (…) Jésus vient et la voie pour aller à sa rencontre est tracée : ce sont les œuvres de charité. » (extrait de l’homélie du Pape François pour le 1er dimanche de l’Avent 2020)

En ce temps de pandémie, où rien ne peut se faire « comme d’habitude », soyons des signes de la présence et de l’Amour de Dieu pour les autres. Soyons des étincelles d’espérance pour redonner confiance et paix autour de nous.

Voici quelques pistes pour faire de Noël, une vraie fête de l’Amour partagé envers et contre tout :

  • Décorer joliment vos fenêtres, vos jardins.  Afficher une crèche ou en mettre une devant la maison pour annoncer la venue du Sauveur avec un message de paix et d’espérance à destination de tous.
  • Être attentif à nos voisin(e)s seuls, malades et se manifester à eux autour du 24-25 décembre par un geste, une parole, une aide. Proposer à un(e) voisine isolé(e) de partager le repas de Noël à distance en lui portant un « plateau-repas » à déguster en communion. Appeler par téléphone ou porter une carte de vœux, une fleur, un dessin, un paquet de biscuits maison, un petit cadeau … à un(e) voisin(e), à une personne en maison de repos, à une personne perdue de vue, …
  • Comme nous y faisait réfléchir le Chanoine Mattheeuws dans son homélie du 1er dimanche de l’Avent (2), ce temps bousculé qui ne permet ni le festin habituel, ni les vacances au loin ne peut-il pas être l’occasion de se demander en famille à quoi pourrait servir l’argent qui ne sera pas dépensé à cette occasion ? Choisir ensemble un geste de solidarité, une œuvre à soutenir, une cause à défendre afin de vivre un vrai Noël avec l’Emmanuel, « Dieu parmi nous » ? Le service des Solidarités pourra vous renseigner afin de :

    (c) Pixabay – Geralt
  • Partager ce Noël en étant attentifs à toutes les actions de solidarité proposées dans votre entourage, en paroisse, à la commune, dans le quartier. Prendre contact avec l’une ou l’autre association près de chez vous et voir avec elle ce qui pourrait lui être utile. Mobiliser les voisins, les connaissances pour essayer de répondre à leurs besoins et créer ainsi une chaîne de solidarité. Ex: l’association L’Hirondelle à Perwez recherche des ordinateurs et des smartphones pour ses apprenants; les Conférences Saint-Vincent de Paul collectent de vivres « festifs » pour leurs colis, la plateforme citoyenne recherche des sacs de couchage, …
  • Offrir un soutien financier : Beaucoup d’associations ont perdu une partie de leur rentrée d’argent étant donné qu’aucune activité n’a pu être organisée. Vous pouvez les soutenir par un don direct ou en faisant un don à Vivre Ensemble ou Caritas Secours qui soutiennent de nombreuses associations de lutte contre la pauvreté en Brabant wallon.

Nous vous souhaitons à tous un joyeuse et solidaire fête de Noël,

que sa Lumière puisse illuminer chacun(e) en ce temps d’obscurité !

Pour le service des Solidarités,

Brigitte Melis

 

(1) Pape François, L’Esprit de Noël, Ed. M.Lafon – Disponible au Service de documentation
(2) Extrait de l’homélie du Chanoine Eric Mattheeuws pour le 1er dimanche de l’Avent

Sur le même sujet

Derniers articles