Voyage dans le temps dans l’UP d’Ittre-Virginal

Ce 27 novembre 2016, 120 personnes, adultes et enfants du catéchisme de l’UP pastorale Ittre-Virginal se sont rassemblées pour vivre un dimanche autrement ensemble.

En ce premier dimanche de l’Avent, , temps d’attente pour se préparer à accueillir Jésus à Noël, nous avons fait un « voyage dans le temps » pour trouver d’où nous venons, et réfléchir à ce qui nous relie à Dieu.

En partant de l’évangile de Saint Matthieu qui commence par la généalogie de Jésus, nous sommes retournés en arrière pour découvrir comment certains ancêtres de Jésus avaient accueilli Dieu et nous interroger sur le sens de ces messages à donner pour nous aujourd’hui.

C’est avec enthousiasme qu’adultes et enfants sont passés dans 5 stands à la découverte d’Abraham, David, Salomon, Joseph et Marie, ce « 27 novembre 2016 » (généalogie)

Les enfants d’Eveil à la Foi et les plus petits ont été pris en charge à la cure avec des activités adaptées à leur âge.

Tous se sont ensuite retrouvés à l’église pour la messe.
Un verre d’amitié a clôturé la matinée.

Chacun est reparti enrichi de paroles, d’échanges, de prières et de réflexions à vivre pour cette période d’attente, de préparation et d’accueil qu’est l’Avent

Voici quelques retours des différents stands ;

Accueillis sous la tente d’Abraham, les participants ont pu regarder une vidéo sur sa vie. Ils ont accroché une étoile dans le ciel en tant que descendants d’Abraham, membre d’une communauté. Une seconde étoile sur laquelle était inscrite leur prénom a été distribuée à la fin de la messe et chacun est reparti avec la mission de porter cette personne durant l’Avent.
« Je dois dire que je suis revenue de notre matinée « Dimanche autrement » avec des ailes… Ces dernières semaines j’ai eu l’occasion de côtoyer des personnes très négatives et cela m’a vraiment donné une bulle d’oxygène !!! »

Grâce à la machine à remonter le temps, nous sommes remontés au 11ème siècle avant Jésus-Christ. Une servante portant les vêtements de l’époque nous a accueillis et nous a fait deviner le nom de son maître par le biais d’objets représentant les moments importants de sa vie déposés sur une table. Les participants ont vite découvert qu’il s’agissait du roi David et ont ainsi pu reconstituer le fil de sa vie, prendre conscience de son amour pour Dieu et son lien à Jésus en ce temps de l’Avent.
Les enfants et leurs parents ont semblé intéressés et ont bien participé à cette catéchèse en famille.

« Nous présentions l’atelier sur Salomon et nous avons en particulier parlé de 2 sujets qui nous tenaient à cœur :
En premier la transmission par nos parents, comme David pour Salomon. Matérielle bien sûr mais avant tout spirituelle, qui a guidé Salomon vers Dieu, comme nos parents et leurs parents avant eux nous ont transmis la foi, l’amour du Christ et des hommes.
En second lieu nous avons parlé du temple. Le temple que Salomon a construit mais aussi son apogée 1000 ans plus tard lorsque Jésus est venu accomplir et s’est décrit lui-même comme étant le temple. Nous avons fait le parallèle entre le saint des saints, petite pièce fermée au centre du temple, accessible uniquement au grand prêtre, et notre temple personnel, avec notre cœur au centre qui n’est accessible qu’à nous-même et où nous pouvons écouter et parler à Dieu.
L’atelier a été évidemment très enrichissant pour nous qui l’avons préparé et travaillé, mais nous avons eu également des retours positifs de parents qui étaient contents d’être impliqués en plus des enfants
 »

Le stand « Joseph et Marie » s’est déroulé dans la contemplation d’images de la vie des parents de Jésus, avec beaucoup d’écoute, de dialogue, de paix et de sérénité.

Le choix de la « généalogie »nous a semblé très porteur, particulièrement dans notre atelier final. Cette démarche a pu se faire « en famille » et le dialogue qui a suivi s’est avéré révélateur de l’intérêt porté par les petits et les grands pour ce travail proposé. Et lorsqu’on a conclu en demandant qui nous pouvons appeler « Père », comme Jésus nous l’a appris, les réponses ont fusé sans aucune hésitation. Enfin, chacun a été heureux d’inscrire son nom dans les paumes des deux grandes mains de Dieu, dans lesquelles nos noms sont inscrits ! »

« Dimanche dernier, nous étions 2 animatrices pour accueillir 9 enfants de 3 à 5 ans pour appréhender le sens de l’Avent.
Après quelques jeux libres pour faire connaissance, nous avons évoqué toutes les situations où nous attendions (le bus, papa et maman à l’école, un ami qui vient jouer à la maison,…). Et fait appel aux sentiments que cela nous procurait (joie, impatience, frustration, bonheur,…).
Ensuite, nous avons pris le temps de réfléchir à la manière d’attendre et ce qu’on pouvait faire : se faire beau, préparer un gâteau, réfléchir à ce qu’on va dire à la personne qui arrive. Cela nous a mené à ce que nous allons faire pour attendre Jésus jusque Noël, préparer une place dans notre cœur pour l’accueillir.
Pour la partie pratique, les enfants ont colorié des petites images que nous avons accrochées à 29 ficelles pour aller jusque Noël.
Avant de rejoindre l’assemblée pour l’Eucharistie, nous avons même pris le temps de jouer un peu dehors avec une collation.
La spontanéité des enfants est touchante et parler de Jésus a créé des liens forts.
 »

Pour faire le lien avec ce qui se passait dans l’église, les enfants d’Eveil à la Foi ont écouté l’histoire d’Abraham et se sont inscrits dans la communauté en écrivant leur prénom sur une étoile.
Nous avons ensuite parlé de la période de l’Avent et réfléchi comment nous pouvions préparer notre cœur à accueillir Jésus à Noël.
Nous avons fabriqué un calendrier de l’Avent avec un cintre et des petits cartons sur lesquels étaient inscrites ou dessinées des actions à faire pendant ce temps d’attente et de préparation à Noël. Nous avons rejoint l’assemblée pour la messe.

Ce dimanche autrement a été un moment de rencontre avec Jésus. Grâce au thème proposé, tous se sont vraiment sentis concernés. Au travers des personnages de la Bible, j’ai pu prendre conscience de la façon dont, moi, je fais une place à Dieu dans ma vie. C’était vraiment beau, très profond et adapté à tous (petits et grands).

Un débriefing a permis aux animateurs de partager les expériences vécues au sein des ateliers ;
« Notre impression générale est clairement positive. Ce premier « Dimanche autrement » de l’avent 2016 surpasse celui de l’année dernière. Nous y voyons une belle progression dans nos pratiques d’évangélisation et de rencontre de nos frères et sœurs chrétiens, croyants ou agnostiques, mais manifestement désireux d’encourager leurs enfants à suivre Jésus et à faire eux-mêmes une démarche de découverte des valeurs qui manquent à notre société et qu’ils découvrent au sein de notre communauté. »

«  La mise en commun finale et le bonheur sur tous les visages, disaient assez l’enrichissement que ce genre d’implication apporte »

«  Le Seigneur prends soin de chacun et nous souffle ce dont nous avons besoin à travers des petits moments partagés avec ceux que nous avons la chance de rencontrer…
Vous avez été des porteurs de petites lumières pour moi. Entrer dans ce temps de l’Avent comme cela c’est encore une des si nombreuses petites délicatesses de Dieu qui nous donne les uns aux autres pour avancer vers Noël
 »

Pour le Pôle communication de l’UP Ittre-Virginal
Mireille Decré

Voir les photos

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273