Un colloque en l’honneur des 50 ans de la Liturgie selon Vatican II

À l’occasion des 50 ans de la Constitution sur la Liturgie – ’’Sacrosanctum Concilium’’ – promulguée en 1963 par le Pape Paul VI, la Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique (CIPL) organisait à Ciney, ces 15 et 16 novembre, un colloque intitulé : ’’La Liturgie selon Vatican II, quelle fécondité pour aujourd’hui ?’’ L’occasion de rappeler que la Liturgie selon Vatican II n’est pas une affaire de souvenir. Elle est plus que jamais actuelle et source de ce qui se vit aujourd’hui dans nos églises.


Pour célébrer le jubilé d’or de ce texte fondateur, 135 personnes venues de Bruxelles et des quatre coins de Wallonie avaient fait le déplacement : Mgr Jean-Luc Hudsyn (évêque auxiliaire du Brabant wallon), Mgr Pierre Warin (évêque auxiliaire de Namur), mais également des prêtres et des diacres, des catéchistes et des agents pastoraux, religieux ou laïcs, séminaristes ou ’’simples’’ paroissiens en quête de formation. Une des marques de Vatican II avait été de repréciser la place des chrétiens au sein du Peuple de Dieu, dans toute sa diversité. L’assemblée de Ciney en était le reflet et constituait une espèce de radiographie de nos communautés chrétiennes. _ Les deux journées de réflexion étaient organisées par la CIPL, cette commission instituée en 1958, à qui il revient, sous la direction de la Conférence des évêques, de promouvoir et soutenir la pastorale liturgique en Belgique francophone. Pour ce Colloque, la CIPL avait choisi de confier les quatre enseignements à une seule et même personne, le Frère Patrick Prétot (à droite sur la photo), moine de l’abbaye de la Pierre-qui-vire, en France, et professeur, notamment, de Liturgie à l’Institut Supérieur de Liturgie à Paris. Reconnu internationalement, Patrick Prétot dirige également la célèbre revue d’études liturgiques, ’’La Maison-Dieu’’. _ La porte du Concile _ ’’Sacrosanctum Concilium’’ est l’une des quatre constitutions conciliaires promulguées par le Concile Vatican II. S’il est un texte de réflexion, remettant le Christ au centre de la Liturgie, il comporte aussi une dimension pastorale, car il donne des pistes pour aider les chrétiens à vivre concrètement la Liturgie. Dans son premier exposé, le Frère Patrick Prétot a insisté sur l’importance de ce texte, qui peut être considéré comme la porte du Concile. En ce sens, il a eu de grosses répercussions sur d’autres documents écrits plus tard. ’’Sacrosanctum Concilium’’ a donné une autre vision de l’Eglise, et ses conséquences sur la vie de celle-ci, à travers le monde, sont innombrables. _ Dans ses autres interventions, Patrick Prétot a mis en évidence les liens entre la Bible et la Liturgie. Il a insisté sur la célébration chrétienne, inscrite au plus profond de la réalité humaine. Enfin il a parlé du Christ et de son mystère pascal, au cœur du salut chrétien et de sa célébration, pour expliquer en quel sens la Liturgie pouvait être considérée comme le sommet et la source de la vie chrétienne dans son ensemble. Les exposés étaient suivis de travaux de groupes permettant le partage d’expériences, l’écoute des questions et des convictions des participants. Des moments de célébration étaient aussi prévus, ainsi qu’un temps consacré à l’Art et à la Liturgie, où se sont rencontrés la musique et les arts plastiques, si précieux pour la célébration. ---- © Texte et photo : [Diocèse de Namur->http://www.diocesedenamur.be/Default.asp?X=14A268F51D67717A6062766064080002071163787709081071700405146674670D0705060444] /A.S./ J.-C. L.

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273