Sport et foi en famille

La deuxième édition des Olympiades des Familles a accueilli quatre-vingt-cinq jeunes participants principalement d’Ottignies - Louvain-la-Neuve, dimanche 8 septembre 2013 tout l’après midi au stade Blocry à Louvain-la-Neuve, après une messe festive le matin à la paroisse Saint-François. Ce rassemblement sportif familial chrétien vient d’une initiative similaire en Suisse, où ont vécu Catherine et Renaud Ronsse à l’origine du projet.

Huit équipes d’enfants et de jeunes de 3 à 15 ans se sont lancées avec beaucoup de motivation dans les sept épreuves d’athlétisme (100 mètres, lancer de poids, saut en longueur…).

Christine, qui prenait les mesures du chronomètre des 100 mètres, est ravie de ce projet : « L’an passé je suis venue pour accompagner mes enfants ; cette année j’ai choisi de m’engager dans l’animation d’un poste. J’ai apprécié le fait qu’il n’y ait pas d’a priori négatif de la part des enfants, quelque soit l’activité. Le fait aussi qu’il n’y ait pas d’esprit élitiste et que l’ont fait passer les mêmes épreuves à chaque enfant ou jeune. Bref, je trouve l’ambiance vraiment agréable et en plus propice aux rencontres avec d’autres parents. J’ai aussi bien aimé les stands, l’an passé cela m’avait permis de m’informer sur le patro » .

Pour Jean-Marc et Françoise qui viennent de la région de Liège, « l’initiative est vraiment positive et permet de rencontrer plein de familles ». Le nombre de familles à la messe les a aussi marqués, en comparaison à la messe du samedi soir qu’ils fréquentent dans leur paroisse.

Avant la remise des médailles, Pierre Migisha, ancien journaliste sportif pendant vingt ans et engagé en politique, a témoigné de l’importance de sa foi dans son métier de journaliste. « Pour moi prier intérieurement a toujours été important. Quand je devais commenter en direct des grands événements sportifs, je faisais appel au Seigneur pour dépasser le stress. J’ai souvent fait l’expérience qu’il ne faut pas hésiter de demander à Dieu… Il est comme un papa, qui donne ce qui est bon pour son enfant. Il est important aujourd’hui de développer le sens du « fair-play », du respect… respect des différences, respect de ce que d’autres pensent différemment. Ce qui se vit dans le sport, se retrouve dans la vie ».

Le pasteur protestant de Louvain-la-Neuve, Georges Quenon, et l’évêque auxiliaire, Mgr Jean-Luc Hudsyn, ont conclu cette fête par la prière et une bénédiction. Chaque enfant est reparti avec une médaille : les trois premiers de leur catégorie sans oublier « les meilleurs espoirs de 2014 », qui feront encore mieux l’année prochaine !

EDH

Reportage photos

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273