Soirée dense des néophytes : échos

Ils étaient six néophytes, onze avec leurs accompagnateurs, ce 20 septembre pour une soirée de retrouvailles. On les appelle « néophytes » nouvelles plantes, « jeunes pousses », ces nouveaux baptisés ….Un vrai besoin pour certains de se retrouver et pouvoir partager entre eux leur « après baptême » …Voici un billet d’ambiance d'Isabelle Pirlet, la nouvelle responsable du service catéchuménat.

Au premier tour de table, des témoignages forts : « J’ai depuis mon baptême une grande joie ! » « Je me sens plus serein, apaisé, moins seul … » « Je vois ma vie avec un autre prisme, elle a plus de sens » « Je prie, je sens que j’ai une mission, ma vie est plus unifiée, concrète »…
En équipe de catéchuménat nous avions fait le choix d’amener une réflexion sur le pardon…Le pardon dans tous ses aspects : Pardons donnés, pardons reçus, pardons refusés ou retenus…Une vidéo témoignage nous a aidé à descendre dans nos vécus d’hommes et de femmes…
http://www.youtube.com/watch?v=2sV44Zt4DmE
Et puis une question, qu’est-ce que le pardon pour un chrétien ? 
Contempler Jésus, le bon berger qui vient à notre aide quand nous nous débattons, prisonniers des ronces du mal … Contempler Jésus dont toute la vie a été pardon offert jusqu’à la croix. Jésus, source de toute réconciliation, réconciliation avec nous- même, avec les autres, avec Dieu …Jésus qui nous révèle notre Père des cieux et nous permet d’entrer dans notre dignité de Fils et de Filles …

A suivi , une courte présentation de la ressource qui est offerte à tout chrétien : le sacrement de réconciliation … Cet information a suscité un très beau témoignage spontané d’un participant.
Une soirée dense… Qui s’est terminée par un appel fort d’un des néophytes : « Que faites vous en tant qu’Eglise de notre baptême ?
Vous nous avez hissé dans la barque et puis maintenant nous nous retrouvons là seuls avec cette expérience forte d’une vie nouvelle parmi les « vieux baptisés » seuls « en notre genre », très solidaires du monde dont nous sommes issus. » 
Une interpellation très juste !
Que l’aventure du catéchuménat puisse être certes une aventure personnelle, mais aussi une grâce à recueillir en communauté et encore plus un ferment missionnaire ! 
Si le Christ parle du berger qui laisse ses 99 brebis pour aller en chercher une, aujourd’hui, c’est 99 brebis qu’il faut aller chercher, déclare le pape François, qui exhorte à « sortir » pour annoncer « gratuitement » la « révolution de l’Evangile ». ROME, 17 juin 2013 -

I.P.

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273