Sainte Gertrude vedette du Tour

Le 739è Tour Sainte-Gertrude a déroulé son cortège de pèlerins, de personnages historiques, de personnalités civiles et religieuses, sous un soleil qui fleurait bon l’été (indien). Une foule joyeuse et bon enfant a investi le centre de la cité aclote pour faire la fête à son folklore né de traditions historiques et religieuses séculaires.

Dès samedi 3 octobre la châsse Sainte-Gertrude a été déposée en la collégiale, suivie de la messe solennelle présidée par Mgr Jean-Luc Hudsyn qui prononça l’homélie. (lire via le document lié)

Les lève-tôt du dimanche ont pu assister vers 5h30 au transfert des reliques de Sainte-Gertrude sur le char et participé à la messe des pèlerins. Il faisait encore nuit lorsque le cortège s’est ébranlé vers 6h45, la lourde châsse de la sainte (300 kgs) tirée par cinq robustes chevaux de trait.
Au sommet de la rue Faubourg de Mons, un premier arrêt a permis au doyen Albert Demoitié de prendre la parole pour s’adresser aux pèlerins. Il découvre le thème de cette édition 2015 comme il venait de le faire à la messe ¾ d’heures plus tôt. Ce 4 octobre est le jour de la fête de saint François. Ce saint qui aimait particulièrement la nature et qui s’émerveillait pour un rien, a intégré la création tout au long de sa vie. On peut le considérer comme un véritable patron de l’écologie. Voilà une belle occasion de se pencher sur la sauvegarde de la création à la suite du pape François (des extraits de l’encyclique Laudato si ont été remis à chacun pour les méditer). C’est dans cet esprit en accord avec la nature et avec Dieu que le doyen de Nivelles a invité les pèlerins à poursuivre le chemin.

Pour rassasier cette foule de petits et grands (beaucoup de parents avec enfants, grands-parents, anciens du Tour…) s’égrenant en un long cordon à travers champs et brume, un p’tit déj’ copieux et nourrissant, servi par le doyen lui-même aidé de son vicaire, de l’évêque auxiliaire de Essen et de bénévoles, a su rendre les forces nécessaires pour parcourir les km restants de l’itinéraire qui n’en comptait pas moins de 14 !

Deux nouveautés ont marqué le Tour de cette année 2015. Tout d’abord la présence de l’évêque auxiliaire de Essen (Allemagne) venu accompagner une délégation d’une cinquantaine de pèlerins d’une paroisse de Wattenscheid qui entretient elle aussi une dévotion particulière à sainte-Gertrude. Ce jumelage trouve son origine dans l’immédiat après-guerre, lorsque l’évêque du lieu ébranlé par les dégâts occasionnés à la collégiale de Nivelles décida de faire quelque chose en faveur de la paroisse.
Enfin 2015 marque le centième centenaire du collège archiépiscopal de Nivelles. Un groupe d’élèves a d’ailleurs défilé durant l’après-midi en arborant fièrement les noms des 27 premiers élèves du collège Sainte-Gertrude à son ouverture. (Voir diaporama).
Avec eux un long cortège d’une cinquantaine de groupes historiques et religieux a défilé dans les rues du Vieux Nivelles avant de rentrer dans la collégiale pour y participer au traditionnel Te Deum.

Joyeux, vivant, rassembleur, festif et fraternel, le tour a vécu une très belle édition en attendant celle de 2016, ce sera la 740ème avec plusieurs anniversaires en vue !

Bernadette Lennerts

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273