Remise des premiers certificats en théologie pastorale liturgique (CUPL)

Le Centre de théologie pratique de l’UCL et la Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique ont uni savoir-faire et compétences dans l’organisation de la remise des premiers Certificats Universitaires en théologie pastorale liturgique et sacramentelle (CUPL) ce vendredi 25 novembre à L’UCL. Seize personnes ont été ainsi certifiées dont huit du Brabant wallon.

Il revenait au Doyen de la Faculté de théologie Eric Gaziaux, d’ouvrir cette dernière leçon festive, qui aura permis aux étudiants de conclure en beauté leur parcours académique. Un doyen heureux puisque l’UCL est l’une des 1ères universités à organiser cette formation dont l’objectif vise à développer la sensibilité et les compétences liturgiques des agents pastoraux.
La liturgie est l’un des piliers de l’expérience pastorale et cette séance de clôture aura permis aux étudiants de prolonger la formation reçue et constituer un nouveau départ dans leur mission.
L’abbé Patrick Willocq, secrétaire de la Commission Interdiocésaine de Pastorale liturgique (CIPL), en grande forme, a livré un discours d’introduction très applaudi, rappelant que la source des recherches et expériences en liturgie est à remettre dans le contexte des impulsions de Vatican II. L’ouverture du certificat en octobre 2015 s’inscrit dans cet objectif, il est bien entendu en lien avec la CIPL dont Mgr Hudsyn est le Président.
Le Prof. Arnaud Join-Lambert et Catherine Chevalier qui ont défendu le projet, accompagné et animé les étudiants dans leurs travaux ont été très chaleureusement remerciés, et particulièrement la Responsable pédagogique, pour la touche si féminine qu’elle a su apporter en guidant les étudiants dans leurs travaux.

Enfin le Professeur Martin Klöckener de l’Université de Fribourg (Suisse) a prononcé une brillante conférence sur le renouveau liturgique comme un devoir permanent de l’Eglise face aux défis de la société et des cultures contemporaines, intitulée « …exprimer par sa vie le mystère pascal » (Inter oecumenici, n. 6).
La liturgie de l’Eglise est-elle une fin de série ? s’est enquis le Prof. Klöckener devant l’auditoire. Considérée comme source et sommet de toute la vie de l’Eglise, elle s’appuie sur un socle, l’Evangile et la Tradition de l’Eglise, elle est célébration du peuple de Dieu. Elle n’est certainement ni un rituel, ni une œuvre d’art. Mais des difficultés et des changements imposent de nouvelles questions aux héritiers de Vatican II. Dans ce contexte, le lien entre le mystère pascal du Christ et la vie de tous les jours est inspirant pour autant que l’expérience liturgique fasse découvrir en profondeur le mystère du Christ. Lorsque l’Eglise agit ainsi dans chaque célébration, alors la liturgie est l’expression concrète et communautaire du peuple de Dieu par la participation des fidèles pour être « un » avec le Christ. En conclusion, si développer la liturgie avec une spiritualité de l’Eglise reste un défi, la liturgie n’est nullement une fin de série, elle reste au cœur de la vie des fidèles qu’il faut encourager à entrer dans la célébration afin que chacun devienne porteur du message chrétien.

Bernadette Lennerts

Voir les photos

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273