Propriétaires solidaires pour loger 10.000 réfugiés !

Durant une visite aux réfugiés présents au Housing-café de Bruxelles, l’archevêque, Mgr Josef De Kesel, Mgr Leon Lemmens, évêque auxiliaire pour le Brabant-Flamand et Malines, et Caritas International ont lancé une nouvelle campagne. Ils appellent les propriétaires solidaires à louer aussi leurs logements à des réfugiés.

Mgr De Kesel : Trouver des logements pour les réfugiés reste problématique. J’ai vu de mes propres yeux lors de ma visite en Irak que les camps d’accueil ne peuvent être qu’une solution temporaire. Les demandeurs d’asile qui sont reconnus doivent chercher une habitation sur le marché locatif. Ce n’est pas une tâche facile ! Ils doivent être aidés. Je suis reconnaissant de la solidarité qui se met en place de la part des paroisses et communautés de croyants. D’où notre appel aux propriétaires, paroisses et fabriques d’église afin de trouver des logements à louer aux réfugiés.

Une mission presque impossible
Pendant le Housing-café, les réfugiés reconnus sont soutenus par des coaches d’intégration et des volontaires dans leur recherche d’un logement.

Lorsque vous êtes reconnu réfugié, vous avez deux mois pour quitter la structure d’accueil pour demandeurs d’asile, explique Anne Dussart de Caritas International. Mais trouver un logement sur le marché locatif belge, sans connaitre la langue et, souvent, sans argent, c’est presque mission impossible.

Le cercle vicieux de la pauvreté
Sans adresse de domiciliation, il est impossible de recevoir une aide sociale du CPAS, explique aussi Séverine, coach d’intégration. Mais sans ce soutien financier, il est très difficile de convaincre un propriétaire de louer son bien. Caritas International met en collaboration tous les acteurs et fait se rejoindre l’aide financière et matérielle. Nous aidons les réfugiés reconnus dans leurs démarches administratives. Nous cherchons ensemble un logement, aidons lors du déménagement, fournissons du matériel de première nécessité et des ustensiles de cuisine … et même des matelas, si besoin est.

Un besoin qui demande aussi une réponse de l’Eglise
Après un premier appel, le 21 août dernier, ayant contribué au logement de 136 personnes, l’Eglise de Belgique se joint à nouveau à Caritas International pour faciliter l’accès des réfugiés au logement.
Le dimanche 3 avril dernier, un appel de l’évêque auxiliaire, Mgr Leon Lemmens, était lancé dans toutes les églises du Brabant-Flamand et Malines. Appel par lequel il demande explicitement aux propriétaires de logements vides de louer ces derniers à des réfugiés reconnus. Mgr Lemmens : A toutes les paroisses et communautés chrétiennes je demande de prendre soin d’au moins un réfugié ou une famille de réfugiés. Aux responsables et gestionnaires immobiliers de l’Eglise, je demande de vérifier si certains biens peuvent êtres vidés et loués à des réfugiés. Parce que le besoin en logements est énorme, l’afflux de réfugiés demande un tsunami de solidarité.

Quel type de logement cherchons-nous ?
Nous cherchons :

  • Des logements autonomes (pas d’accueil de réfugiés dans votre maison) ;
  • Pour un contrat d’un an au minimum, en accord direct avec le réfugié ;
  • Des logements à un prix abordable et directement accessibles en transports en commun.

Détenez-vous la clé de leur opportunité d’avenir ? Faites-le nous savoir via www.caritasinternational.be ou via housing4refugees@caritasint.be ou 0471/72.05.42.

Des images sont disponibles via j.vanstallen@caritasint.be.

MERCI !

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273