Me former en théologie, un appel du Seigneur ?

C’est le moment de s’inscrire pour suivre les cours de théologie proposés par le CEP. Le Centre d’Études Pastorales du diocèse de Malines-Bruxelles fait sa rentrée mi-septembre. Il s’adresse aux personnes désireuses d’approfondir le contenu de leur foi et y réfléchir avec d’autres.

On peut distinguer dans le CEP deux branches, même si elles sont très liées : l’année fondamentale et les trois ans de formation. L’année fondamentale est proposée systématiquement à toutes les personnes susceptibles d’être nommées par l’évêque à une responsabilité pastorale. Elle est aussi envisageable pour des personnes qui désirent réfléchir au type de mission pour lequel elles sont appelées, et ce avec le soutien d’un représentant de leur communauté (curé, aumônier). L’enjeu de l’année fondamentale est triple : approfondir et réfléchir sur sa foi, discerner sa vocation pastorale et vivre une expérience ecclésiale. Cette dernière est souvent relevée lors des bilans d’années. En effet, les participants de tout âge (entre 40 et 50 ans en moyenne) viennent de lieux pastoraux très divers, ce qui enrichit les discussions : aumônerie de prison, hôpital général ou psychiatrique, visiteur de malade en maison de repos, paroisses… Pendant l’année fondamentale, le discernement est soutenu par un accompagnement spirituel individuel proposé lors de l’inscription.
Le Christ au centre
En fonction de leur formation théologique antérieure et de leurs aspirations, les participants continuent les trois années de formation du CEP. « Il est possible aussi d’avoir suivi l’un ou l’autre module du CEP, voire une année entière et de se rendre compte que vivre l’année fondamentale est important pour mieux saisir le sens de sa mission en Église  », ajoute Gudrun Deru, coordinatrice du CEP.
Le Centre d’Études Pastorales propose quatre modules de formation par an. Les participants peuvent suivre les cours dans leur intégralité (élève régulier) ou à la carte (élève libre). Les élèves réguliers ont un travail écrit à la fin de chaque module sur le contenu du cours et une question de réflexion pastorale. En fin d’année, ils sont invités à présenter oralement au groupe l’intérêt d’un cours qui les a marqués et faire des liens avec les autres cours. La pédagogie est similaire à l’année fondamentale dans le sens où chaque module fait l’objet d’un groupe d’intervision : chacun est invité à reformuler ce qu’il a compris, à poser des questions suscitées par le cours et à y réfléchir par le débat avec les autres « en laissant le Christ au centre » , ajoute Juani Romera, coordinatrice de l’année fondamentale, pour qui les groupes d’intervision « sont des lieux pour aider à s’approprier un contenu en le formulant avec ses mots, comme on le ferait en situation pastorale en fonction du public auquel on s’adresse ». La formation du CEP permet d’aborder les fondamentaux de la théologie : aussi bien la christologie que la sacramentaire ou l’éthique, par exemple. Un même module revient tous les trois ans, étant donné que les participants suivent tous la formation en même temps quelque soit leur année. Plus d’information dans le fichier joint !
Elisabeth Dehorter
Contact

  • Pour l’année fondamentale : Juani Romera, juani.romera@skynet.be / 02 230 23 97
  • Pour la formation du CEP : info@cep-formation.be / 02 384 94 56 ou centre pastoral 010 235 272 (Gudrun Deru)

Le CEP, centre de formation de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273