Les services francophones de catéchèse se rencontrent

C’est une première, depuis très longtemps en tout cas. A l’initiative de Henri Derroitte, nouveau directeur national francophone de la catéchèse et de Mgr Guy Harpigny, évêque référendaire pour la catéchèse, une rencontre était organisée ce lundi 11 mai, au Grand Séminaire de Namur, qui a réuni les services diocésains de catéchèse et du catéchuménat de Belgique francophone.

Ils portent des noms différents : Service diocésain de catéchèse, Grandir dans la foi, Catéveil… mais le service qu’ils rendent aux diocèses est bien le même. Ils se mettent au service des communautés chrétiennes d’un diocèse pour promouvoir une catéchèse qui réponde aux besoins de ce temps : ils offrent leur compétence, leur expertise, mais aussi beaucoup de leur temps pour accompagner les paroisses et tout spécialement les catéchistes dans leurs préoccupations concrètes, sur le terrain.

Le renouveau de la catéchèse, en Belgique francophone, est bien lancé, à la suite de la dernière lettre des Evêques proposant des orientations résolument missionnaires. L’accent est mis sur une catéchèse de toute la communauté, qui soit permanente et globale. La continuité est en effet essentielle : »On ne naît pas chrétien, on le devient » (Tertullien) ; et on le devient tout au long de sa vie, dans un effort continu de conversion et un accueil permanent de la grâce du Seigneur.

Dans chaque diocèse (Tournai, Liège, Namur) et dans chaque vicariat (Bruxelles, Brabant wallon), un renouveau est donc promu, et des décisions importantes sont prises. La cinquantaine de membres des services diocésains étaient présents hier à Namur pour en discuter, pour échanger sur les enjeux, les difficultés et les joies de ces nouveaux projets. Ils ont aussi reçu le témoignage de Monique Foket qui, pendant huit années, a été la secrétaire de la Commission interdiocésaine de catéchèse : elle a retracé l’histoire récente du renouveau catéchétique et livré une belle réflexion sur les défis et les chances du travail en commun. Henri Derroitte a présenté pour sa part les trois chantiers en cours, qu’un travail interdiocésain peut mener à bien en matière de catéchèse : la communication, la formation et la réflexion de fond.

La journée s’est conclue par les vêpres avec la communauté des séminaristes et un époustouflant buffet de desserts. Une grande joie a traversé cette après-midi : joie d’être ensemble, joie de travailler dans la même direction, joie de voir les diocèses et vicariats sur la même longueur d’onde, joie de mener un travail qui n’est pas d’abord le nôtre, mais celui du Seigneur.

Chanoine Joël Rochette,
vicaire épiscopal en charge de la Catéchèse

Voir le site du diocèse de Tournai

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273