Les sacrements pour les malades

La première découverte que fait celui qui prend connaissance du rituel issu de Vatican , c’est son titre au pluriel : « sacrements pour les malades ». Pourquoi sacrements au pluriel ?

L’Eglise n’a pas voulu isoler le sacrement des malades, l’onction des malades, des autres sacrements qui intéressent le croyant atteint par la maladie : l’eucharistie d’abord, avec la communion portée aux malades, le sacrement de pénitence et réconciliation et les préparations pénitentielles et, s’il y a lieu, la confirmation quand il y a risque de mort, enfin la communion en Viatique. Des sacrements qu’il ne faut pas séparer mais qui demandent à être reçus pour ce qu’ils représentent chacun.

Lire la suite dans le document lié


 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273