Les 50 ans de la constitution sur la Liturgie valaient bien une célébration

Il y a 50 ans, les pères conciliaires promulguaient la constitution ’’Sacrosanctum Concilium’’, l’un des textes majeurs de Vatican II. Adopté à la quasi-unanimité, ce texte a lancé la réforme la plus spectaculaire du Concile, celle de la Liturgie. Ce dimanche 8 décembre à Maredsous, la Commission interdiocésaine de Pastorale liturgique (CIPL) invitait tous les baptisés à célébrer le jubilé d’or de la constitution. Voici l’article rédigé par Alain Savate à lire sur le site du diocèse de Namur (© photo service Communication du diocèse de Namur).

 
Les 15 et 16 novembre derniers, la CIPL organisait déjà, dans la cadre de ce cinquantième anniversaire, un colloque à Ciney sur le thème de la fécondité, pour aujourd’hui, de la Liturgie selon Vatican II. D’autres rencontres, dans chaque diocèse et vicariat de Belgique, suivront au cours de l’année 2014.
Ce dimanche 8 décembre constituait une autre étape de ces manifestations. Elle a pris la forme d’une célébration, en l’occurrence des vêpres solennelles à l’abbaye bénédictine de Maredsous, lieu symbolique de la réforme liturgique.
Etaient présents la plupart des évêques de Belgique, mais également Mgr Giacinto Berloco, nonce apostolique, et le cardinal Godfried Danneels. La communauté des moines de Maredsous était au grand complet, de même que celle des sœurs du monastère d’Ermeton. Une assemblée nombreuse était là aussi, afin de célébrer cette constitution, dont l’objectif aura été de simplifier les rites et permettre ainsi aux fidèles de mieux les comprendre et d’y participer plus activement

Une constitution pour remettre l’Eglise face à Dieu
Mgr Jean-Luc Hudsyn a introduit la célébration, en sa qualité de président de la CIPL. ’’Une célébration pour rendre grâce à Dieu’’, a-t-il précisé d’emblée. Il a rappelé que ’’Sacrosanctum Concilium’’ avait été le premier texte produit par le Concile, ’’fruit de longues semaines de discussion, mais aussi de prières et parfois de tensions entre les pères conciliaires’’. ’’Une constitution qui a remis l’Eglise face à Dieu’’, dira-t-il encore.
Mgr Hudsyn a également formulé un espoir pour l’avenir de la Liturgie, celui de la voir appliquée dans toute sa beauté : ’’Une belle liturgie touche nos contemporains. Même si certains se détournent de l’Eglise, la plupart d’entre eux ne sont pas si indifférents que ça aux rites, quand ceux-ci sont ajustés à la grandeur et à l’humilité de Dieu, ainsi qu’aux peines et aux joies de l’Homme’’.

La constitution a permis d’accepter que les choses pouvaient changer
Dans son homélie, le cardinal Godfried Danneels a lui aussi rendu grâce à Dieu pour cet immense cadeau qu’est la Liturgie. ’’A travers elle, c’est Dieu lui-même qui parle’’, a-t-il dit. ’’C’est aussi Dieu qui chante, et c’est Jésus qui loue son Père à travers les psaumes’’. Le cardinal a rendu hommage à ceux qui ont œuvré pour la réforme de la Liturgie, à ceux qui ont réveillé la flamme de l’enthousiasme : ’’Après un long hiver qui a duré des siècles, est arrivé le printemps qui a permis de se libérer des vieilles habitudes’’.
Entre autres fruits de la constitution, l’ancien archevêque de Malines-Bruxelles a rappelé celui de l’usage de la langue vernaculaire, qui permet de célébrer la Liturgie dans la langue maternelle des fidèles. ’’Un miracle qui a exigé des membres du concile qu’ils exorcisent leur peur du changement’’. Et de terminer son intervention par une prière : ’’Seigneur, donne à ton Eglise une Liturgie telle que tu la veux, fondée sur la beauté et la bonté qui touchent les cœurs’’.
L’abbé Patrick Willocq, secrétaire général de la CIPL, a conclu la célébration en remerciant les divers participants. Avec un souhait : ’’Que la constitution que nous fêtons en ce jour porte encore beaucoup de fruits. Elle a encore beaucoup de choses à nous apprendre et à nous révéler de la Liturgie’’.
A.S./ www.diocesedenamur.be

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273