Le Grand Tour de Basse Wavre : sur les traces des saints

Ce dimanche 26 juin 2016 se déroulait le 477ème Tour de Basse - Wavre, et le 210ème pour les pèlerins de Noville - sur - Méhaigne, qui, depuis 1806, vont chaque année rejoindre ce tour, en mémoire d’une famille qui a vu sa prière exaucée.

Des dizaines de filles habillées en religieuses, l’une en Ste Claire d’Assise, l’autre en Ste Lutgarde, une autre encore avec le sari de Mère Teresa, les garçons revêtus d’une soutane en Don Bosco, en Damien de Molokaï ou en Jean-Paul II : tout ce petit monde a rappelé aux pèlerins qui marchaient derrière la chasse de Notre-Dame de la concorde, combien ils étaient en communion avec des saints d’hier et d’aujourd’hui, de Belgique et d’ailleurs. Tous ces saints représentées ce matin ont une relique dans la châsse, portée en tête du cortège, par quatre hommes qui se relayaient, la châsse pesant 130 kg.
La procession s’est mise en route peu avant 9h, sous un ciel clément qui ne s’est pas démenti jusqu’à la fin. Les pèlerins étaient guidés par une cavalière : dans les temps plus anciens, le cheval servait à dissuader les brigands. Outre les chants et le chapelet, la procession était ponctuée par les arrêts à quelques chapelles ou potales, en ville et dans la partie boisée, en passant aussi le long de maisons dont certains habitants avaient sorti une statue à Marie. C’est dans une réelle atmosphère de joie et de prière que s’est déroulé ce pèlerinage marial.
Les pèlerins ont prié lors des haltes près des chapelles, plus particulièrement, en ce jubilé de la miséricorde, avec le monde en souffrance, ici et ailleurs, et aussi pour tous ceux qui rendent visite aux malades, aux exclus. « J’aime aller au Grand Tour ! Au début je fais un peu abstraction des discussions, mais j’arrive à prier en silence dans mon cœur, la marche aide à méditer ! » évoque une pèlerine.
Pour les enfants, vivre ce pèlerinage est l’occasion de se mettre dans l’histoire d’un saint : au préalable, ils sont allés à deux rencontres pour essayer les habits et connaître l’histoire du saint. Les parents ont reçu eux aussi une petite carte évoquant la vie du saint.
En entrant dans le centre de Wavre, les pèlerins se sont arrêtés autour du grand pain, le wastia, qui a été béni ainsi que les fleurs de toutes les personnes qui le souhaitaient.
Le grand tour a fait une halte en l’église saint Jean-Baptiste, puisque c’est toujours le dimanche qui suit la fête de saint Jean-Baptiste qu’a lieu le pèlerinage. La procession a achevé sont tour en retournant à la basilique, dans un esprit de paix et de fraternité.
Elisabeth Dehorter

Le reportage photos

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273