La musique liturgique et le renouveau conciliaire à Beauraing

''La musique liturgique et le renouveau conciliaire'', sera le thème de la journée du samedi 27 septembre aux Sanctuaires de Beauraing. Cette journée trouve sa place dans le cadre du 50eme anniversaire du Concile Vatican II et de la Constitution sur la liturgie. Elle s'adresse à un très large public.

A l’initiative de la CIPL, Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique, chaque diocèse est invité à organiser un temps de réflexion autour de ce jubilaire : les 50 ans de Vatican II et de la Constitution sur la Liturgie. Le diocèse de Namur a souhaité que cette journée soit axée autour de la musique, du chant. Paroisses Chantantes est ainsi impliquée dans l’organisation ainsi que le Vicariat CLeF et la Commission de Liturgie.

Et même si, le samedi 27 septembre, à Beauraing, on chantera, Katia Vanderhofstadt, responsable de Paroisses Chantantes tient à préciser les choses : ’’Cette journée n’est pas un atelier de chant. Il s’agit d’une journée de réflexion, de faire le point sur la musique liturgique, de savoir où elle en est aujourd’hui. Musique et liturgie sont étroitement imbriquées, il est difficile de parler de l’une sans aborder l’autre.’’
Aujourd’hui, dans le diocèse, les paroisses offrent des registres vocaux très diversifiés : certaines proposent du grégorien, d’autres les chants de Taizé et d’autres encore le registre de la Communauté de l’Emmanuel. Un large éventail qui fait plutôt plaisir à Katia Vandeerhofstadt : cet éclectisme permettant à chacun de trouver le lieu où il se sent bien. Une journée au cours de laquelle on tiendra encore compte d’une autre réalité : toutes les paroisses n’ont pas une chorale. Et si la paroisse a sa chorale, les choristes, certes toujours de bonne volonté, sont rarement passés par les académies. ’’Nous avons le souci de maintenir cette diversité. Nous souhaitons, comme c’était déjà la préoccupation de Vatican II, rendre la liturgie aux assemblées, rendre le chant lui aussi accessible : chacun doit pouvoir chanter si ce n’est pas le cas on peut dire que l’on rate le coche !’’

La journée du 27 septembre débutera par un exposé de Philippe Robert sur le thème ’’Où en est la musique liturgique aujourd’hui ?’’. Philippe Robert est musicien, musicologue et compositeur de chants liturgiques à destination des paroisses mais aussi des monastères. Parmi ses compositions, de nombreux chants liturgiques destinés aux Bénédictines du Sacré-Coeur de Montmartre. On lui doit également un des chants du film ’’Des hommes et des dieux’’. Dans son exposé, celui qui a souvent écrit sur le chant liturgique abordera le pluralisme qui entoure tant le chant que la musique liturgiques.
Une journée ouverte à chacun et principalement aux membres des équipes liturgiques. Les moments chantés de ce 27 septembre seront utilisés pour apprendre ou encore approfondir le chant ’’Peuple que le Père a béni.’’ Ecrit par Marie-Pierre Faure et Philippe Robert, il était l’hymne du dernier synode de Tournai.

Le programme

A 9h30, accueil et inscriptions aux ateliers ; 10h, ouverture de la journée ; 10h15, exposé (1re partie) de Philippe Robert ; 11h, pause ; 11h15, exposé (2e partie) ; 12h, échange en groupes ; 12h15, questions/réponses ; 12h45, chant ; 14h30, ateliers ; 15h45, pause ; 16h, chant et liturgie d’envoi ; 16h25, mot d’envoi de Mgr Hudsyn, Président de la CIPL ; 16h30, fin de la journée.

Les ateliers proposés

1. Le psaume dans la liturgie et ses différentes mises en œuvre (B. Sépulchre, G. Previdi & Ph. Goeseels)
2. Chanter la liturgie des Heures en paroisse (Sr Pascale Boulet)
3. Les processionnaux sous toutes leurs formes (G. Decerf)
4. Chants de prière et de louange pour une nouvelle évangélisation (P. Laloux)
5. Evaluation d’un chant liturgique : texte, ritualité, musique (K. Vanderhofstadt)
6. Chantre liturgique : une fonction à redécouvrir (Ph. Robert)
7. Le rôle de l’organiste et la place des instrumentistes dans la liturgie (J.L. Lepage)
8. La musique sacrée dans la liturgie et les concerts dans les églises (H. Ganty)


Inscription auprès de Carine Tahon, Vicariat CLeF, 11b, rue du Séminaire, 5000 Namur - 0476/89.58.28 -carine.tahon@skynet.be
© Diocèse de Namur
 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273