La fête de tous les saints

Le 1er novembre, l’Église catholique fête la Toussaint, la fête de tous les saints. Mais c’est notre fête à nous tous aussi. Elle nous rappelle l’opportunité d’apprendre à devenir saint aujourd’hui, chaque fidèle peut approfondir sa vocation à la sainteté.

L’Église professe qu’à la fin de leur vie terrestre, les saints goûtent pleinement à l’intimité de Dieu. Qu’ils soient reconnus et vénérés durant l’année, ou saints anonymes comme on en compte tant. S’adresser à eux, c’est comme demander à ce grand frère ou à cette grande sœur qui nous précède de nous aider à grandir dans la foi, dans l’amour du Père du ciel et de nos frères. Pour nous croyants, la Toussaint représente une fête vivante et joyeuse, qui nous invite à placer notre espérance au-delà des limites de la mort.

Le 2 novembre, le « jour des morts », est l’occasion de prier pour tous les défunts. La conviction que les vivants ont à prier pour les morts s’est établie dès les premiers temps du christianisme. Quant à l’idée de consacrer une journée de prière pour les défunts dans le prolongement de la Toussaint, elle remonte au Haut Moyen Age (avant le Xème siècle). Ce jour du calendrier chrétien rappelle que la mort est l’ultime passage dans notre vie terrestre. Pareille journée permet d’entourer plus particulièrement ceux dont la vie a été endeuillée par la perte d’un être cher.

B.L.

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273