Ils font l’Eglise à Waterloo

Mardi 13 janvier a pris fin la visite pastorale de Mgr l’Archevêque, André-Joseph Léonard, dans le doyenné de Waterloo. Cela après six jours pleins d’activités, de rencontres aux quatre coins de cette portion de notre Vicariat du Brabant Wallon. Retour sur le samedi 10 janvier matin, à Saint Paul. Mgr. Léonard a rencontré les « forces vives » du doyenné.

La Paroisse Saint-Paul, dans le doyenné de Waterloo, a vécu un moment de rencontre inédit. Des paroissiens et paroissiennes, de Saint-François, Sainte-Anne et Saint-Joseph se sont retrouvés autour de Monseigneur Léonard. La plupart de ces fidèles réunis dès 10h30, en ce lieu, viennent témoigner de leur engagement au sein de leur communauté chrétienne respective. Ainsi donc choristes, fleuristes, membres d’équipes liturgiques, sacristains, membres d’équipes des funérailles, se passent le micro pour dire leur joie de prendre une part active dans la construction de l’Eglise. Une Eglise et un engagement qui, on le voit, prennent plusieurs visages.

Si à Saint-Joseph 12 à 15 personnes s’engagent pour nettoyer l’église, à Sainte-Anne c’est Stéphanie qui avec six autres personnes forment l’équipe de la liturgie. Organiser le planning, faire l’accueil à l’entrée de l’église, avec sympathie, constitue leur apostolat. A Saint-François, Guy, chef de la chorale, oeuvre pour des célébrations dominicales dynamiques et participantes. Là, dans cette paroisse, est un des points forts de la rencontre, c’est la présentation de Ludovic. Ce jeune, moins de 20 ans, s’est présenté comme celui qui remplace l’organiste de sa paroisse en cas d’absence. Ce qui a arraché les applaudissements de l’assistance. La relève était bien là en chair et en os.

Que ce soit avec les membres des équipes des funérailles, les lecteurs, que ce soit avec les fleuristes, un fil rouge émerge : s’engager, rendre service est porteur de dynamisme pour sa propre foi. Notamment face à la question de la mort. Les lectures qui sont médités ou commentés, les textes qui sont proposés sont d’abord Parole de Dieu pour soi avant d’être Parole de Dieu pour autrui.

Prenant la parole à la fin, sur invitation du Doyen Venuste Linguyeneza, Mgr. Léonard a dit sa joie de constater de si beaux engagements. Il ne manque pas, avec la pédagogie qui le caractérise, de rappeler des points centraux pour des célébrations liturgiques efficaces et moins moroses.

Alfred Malanda

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273