Grandir en l’Eglise dans l’Amour de Dieu

Echo de la récollection du 17 février 2017

Parmi les nombreuses affiches du Vicariat et de nos églises, il en est parfois une qui interpelle plus que les autres.

Le 17 février, la Pastorale des Solidarités invitait à une journée de récollection les personnes engagées au service du frère.

Une petite vingtaine de personnes représentant l’Aide Alimentaire, Caritas Secours, St-Vincent de Paul, la Santé, la Solidarité, toutes, fort occupées d’ailleurs, ont lâché leur engagement pour faire une pause les invitant à retrouver l’Essentiel, tout en portant ceux qui leur sont confiés. Laisser la Parole de Dieu creuser son chemin dans le cœur des hommes de notre temps.

Comment résister à une telle invitation Grandir en l’Eglise dans l’Amour de Dieu – Le Seigneur est avec toi.

Le doyen Alain de Maere, de Braine-l’Alleud, dont la devise paroissiale est Aider chacun à trouver sa place et centrer sa vie sur le Seigneur ressuscité, nous a fait redécouvrir d’une façon très personnelle et rarement entendue la beauté de la Parabole du Père Miséricordieux. En partant de la Genèse, il nous montre combien l’homme a caricaturé le visage de Dieu et comment Dieu va ré-apprivoiser l’homme. S’attardant sur les serviteurs qui attendent de voir la manière dont le Père allait accueillir le fils à son retour, ce jour-là, le Père fit des merveilles ; la plus belle robe, celle de Dieu, du Salut, puis, l’anneau et le sceau, redonnant la confiance totale, voire la place du Père. Les chaussures, le rétablissant dans sa dignité d’homme libre, prêt à marcher à la rencontre des frères, le veau gras, car pour le Père la fête doit être totale, pour tout le village.

Après un temps de partage, la prière du jour et le repas, la parabole des ouvriers de la dernière heure allait nous livrer son secret. Loin des caricatures, le Maître embauche à toute heure, sans jugement à l’égard de ceux qui ne sont pas encore à la vigne. A leur réponse personne ne nous a embauchés, Dieu va répondre, et aujourd’hui encore, Dieu a besoin de toi, de moi, de chacun. Dieu ne regarde pas la durée du travail. L’important est d’être là quand Il passe. Et c’est par un geste de bonté qu’Il répond au murmure des ouvriers de la première heure.

La célébration eucharistique suivait un temps de partage. Que chacun de nos engagements, fondé sur la Parole de Dieu, puisse remettre des gens debout et leur rendre leur dignité.

Merci Alain, Catherine et Jean-Marie !

Brigitte Pierson

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273