Faire grandir les jeunes dans l’amour, comment leur en parler ? Sens, densité, joie d’un Dieu amour

Ce samedi 8 février, 65 personnes se sont données rendez-vous à l’Institut Marie Haps à Bruxelles pour participer à la formation « Faire grandir les jeunes dans l’amour ». Ils étaient venus des 4 coins de Wallonie et de Bruxelles. La Liaison des Pastorales des jeunes (à savoir la coordination des 5 pastorales des jeunes francophones) avaient proposé à tous les acteurs « jeunes », prêtres, animateurs pastoraux, professeurs, parents et animateurs dans les mouvements de jeunesse, une journée de formation sur les questions de vie humaine, spirituelle, affective, relationnelle et sexuelle.


Mgr Jean Kockerols, évêque référendaire pour les jeunes, a introduit la journée en mettant en lumière ses objectifs : partager la beauté de la Bonne Nouvelle sur ces questions, accompagner les jeunes sur des chemins d’unité dans leur vie humaine et se tourner vers la source du Dieu Amour.
Ensuite c’est le chanoine Olivier Bonnewijn qui a donné une conférence sur l’anthropologie chrétienne ouvrant sur un chemin d’intériorité comme clé pour comprendre l’homme.
Mr Olivier Florant, sexologue à Paris, a ensuite partagé ses connaissances sur les questions d’éducation dans une société hypersexualisée. 
Enfin, c’est l’abbé Emmanuel de Ruyver qui a terminé la matinée avec un apport pastoral. Son exposé, ce terminait avec ces mots : « les jeunes sont en attente de paroles fortes, exigeantes et aimantes qui les aident à grandir sur le chemin de l’amour vrai… qui leur dira, aux jeunes ? »


L’après-midi les participants se sont répartis en plusieurs ateliers pour travailler une question approfondie, entre autre, « Comprendre ses pulsions », « surmonter la pornographie », « mixité homme et femme. » 
Ces ateliers ont été d’une grande richesse tant par l’apport des animateurs que par l’interactivité des participants. Ainsi à la sortie de l’atelier « confession et sexualité », deux animatrices de groupes de jeunes confiaient : « quelle richesse, c’est la première fois que l’on peut ainsi échanger laïcs et prêtres sur un sacrement si précieux dans notre vie chrétienne. » 


Dans la deuxième partie de l’après-midi, les participants ont pu découvrir différentes méthodes, outils, associations qui soutiennent, accompagnent et aident les acteurs pastoraux pour parler de ces questions aux jeunes. Plusieurs ont ainsi découvert la méthode « Teenstar », le groupe « Croissance » au service des écoles, des trucs et ficelles pour parler de ces questions dans des groupes paroissiaux et des mouvements de jeunesse.


Lors du temps d’envoi, il a été souligné, la densité et la richesse de la journée, le ton juste donné à celle-ci : alliant questions techniques, des rencontres fraternelles entre animateurs et la prière. Un mot pourrait résumer la journée celui du « sens » à partager aux jeunes qui nous sont confiés. 


Ce compte-rendu est bien trop court pour rendre compte de la richesse des apports de cette journée… 
Sans doute faudra-t-il penser, comme beaucoup l’ont demandé, à une deuxième édition l’an prochain dans ce même climat au service de l’annonce de la Bonne Nouvelle et du meilleur à donner pour les jeunes.


Claire Jonard



Une émission sur la rencontre passera sur RCF Sud Belgique le lundi 17 février à 12h30.

Pour voir les photos de la journée

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273