Décès de l’abbé Augustin Mbandahe

Le mardi 9 août 2016 est décédé à Ottignies à la clinique l’abbé Augustin Mbandahe. Né le 13 février 1954 à Rutagara (au centre du Rwanda), il fut ordonné prêtre le 9 août 1981 et incardiné à l’Archevêché de Malines-Bruxelles le 22 avril 2002. Il est décédé à l’âge de 62 ans, le jour de ses 35 ans d'ordination presbytérale, après une longue maladie.

Augustin est né de parents fort connus pour la profondeur de leur foi et leur engagement dans les activités de la paroisse de Muyunzwe.
Ordonné prêtre, il est affecté au service d’animation du secondaire dans le diocèse de Butare. Il vient en Belgique en 1983 pour des études à Louvain-le-Neuve où il obtient une licence en lettres, orientation histoire. Dès 1990, il est nommé administrateur paroissial pour les paroisses Saint-Joseph à Glimes et Sainte-Gertrude à Jauchelette. Il faisait en même temps fonction d’aumônier de l’abbaye des Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus à La Ramée. Il fut un pasteur très aimé, très apprécié, notamment dans les mouvements de jeunesse.
Ses ennuis de santé s’aggravent en 1995 : il entre à la clinique de Mont-Godinne pour une opération aux poumons et au cœur. Pendant longtemps il a caché que sa santé se dégradait jusqu’au moment où il a dû arrêter le ministère paroissial. Il est alors l’hôte d’un confrère à Waterloo jusqu’au début de cette année 2016 quand il a dû aller dans un home à Lasne.

Pour les Rwandais, qu’ils le connaissent ou qu’ils ne l’aient jamais vu, le nom d’Augustin évoque les chants qu’il a composés et qui ont eu un extraordinaire succès dans les liturgies en kinyarwanda au Rwanda même et à l’étranger dans les célébrations qui réunissent les Rwandais : rares était les messes où on n’avait pas exécuté un de ses chants. On raconte sa grande surprise à une célébration où on a chanté un de ses chants et qu’il a été distrait pendant la messe en se demandant où il avait entendu ce chant : c’était la première fois qu’il l’entendait, il ne le connaissait que sur le papier où il en avait créé la partition !
Augustin avait une autre passion : il avait la main verte, son jardin et son potager forçaient l’admiration.
Augustin était extraordinairement bon. Il a vécu ce qu’un évêque rwandais recommandait aux prêtres et appelait « la vertu confrère », vertu qu’Augustin rayonnait et pas seulement pour les confrères : amitié, accueil, générosité, écoute bienveillante, compassion… dans la discrétion, dans la délicatesse et du fond du cœur, toujours tout sourire même aux moments les plus pénibles. Très sociable, très serviable, il savait s’oublier pour faire plaisir, et ne savait pas dire non ! La confiance qu’il inspirait amenait les gens à lui faire spontanément des confidences.
Il avait une grande dévotion pour la Sainte Vierge Marie et a accompagné plusieurs pèlerinages.

Les funérailles auront lieu le vendredi 12 août à 11h en l’église Saint-Médard à Jodoigne.

Que le Seigneur lui donne le repos éternel. Souvenez-vous de lui dans votre prière.

Vénuste Linguyeneza (doyen du doyenné de Waterloo)

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273