De Louvain-la-Neuve à Paris

Après sept ans passés à Louvain-la-Neuve, sr Geneviève Pelsser part à Paris fin août pour sa nouvelle mission de Provinciale salésienne. L’officialisation s’est faite au cours d’une messe festive, le mercredi 5 août, qui marquait l’union de deux provinces, France-Tunisie et Belgique.

Réunis à Valpré près de Lyon, une centaine de sœurs, des frères salésiens, des salésiens coopérateurs (laïcs) et des jeunes ont participé à cette célébration d’union des deux provinces, Belgique et France-Tunisie, selon un rite bien défini. L’eau avait été choisie comme symbole. « Au cours de l’eucharistie, plusieurs personnes ont versé de l’eau dans une vasque, à l’image des fleuves d’eau vive dont parle le livre d’Ézéchiel, décrit sr Geneviève, pour représenter que l’eau vive vient de plein de personnes différentes, avec leurs qualités et leurs origines diverses. J’ai versé la dernière fois de l’eau, en m’engageant à être garante de cette diversité dans la communion. » Cette diversité était bien visible grâce aux habits colorés selon les pays dont les sœurs étaient issues, parmi elles des missionnaires envoyées en Europe.
Un horizon de rencontres
Après sept années de vie riche humainement auprès des enfants du Patro, des jeunes de l’oratoire et des étudiants, sr Geneviève part confiante pour cette mission qui la conduira sur de nombreuses routes et découvertes. « J’aurai la joie de rencontrer personnellement beaucoup de sœurs grâce aux visites de chaque communauté. Je serai aussi engagée pour les réflexions sur les grands axes de notre charisme salésien, le lien avec les laïcs, les salésiens. J’aurai moins de contact avec les jeunes, mais je serai à leur service indirectement en soutenant mes sœurs. Et dans tout cela, surtout, je ne serai rien sans les autres et le Christ ! Le défi de notre nouvelle province sera, comme nous y invitait la Mère générale pendant la célébration, de se laisser déplacer par d’autres points de vue, et ainsi d’être signe de communion pour les jeunes ». Au cours de la célébration, une sœur a fait sa première profession, et trois ont renouvelé leur profession temporaire, dont sr Sandrine Gilles qui vit dans la communauté néolouvaniste.
Elisabeth Dehorter

Interview audio réalisée par les Médias Catholiques Belges Francophones en juin 2015

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273