Pour des paroisses et des communautés plus vivantes

Le Colloque sur l’évangélisation se déroule au Sanctuaire de Beauraing, depuis ce jeudi 20 octobre jusqu’au samedi 21 octobre. Dès jeudi, prêtres, religieux, religieuses et quelques autres fidèles laïcs ont donné le ton de ces trois jours de formation. Trois jours dont le thème résume en lui-même un vrai enjeu pour l’Eglise aujourd’hui : Renouveler nos paroisses, nos communautés, nos mouvements dans la dynamique d’une Eglise en croissance.

Talenthéo, réseau de coachs chrétiens bénévoles, intègre les méthodes de management des entreprises au monde pastoral. C’est lui qui a animé la première journée du colloque. Près d’une soixantaine de personnes a planché sur la question suivante : Quel élan nouveau pour nos paroisses et communautés ?

Durant le premier exercice, par association, les participants ont fait connaître leurs perceptions du mot « mission ». A travers exposés, réflexions en trio, les animateurs de Talenthéo ont permis aux participants de réaliser ce qu’est la mission et son utilité pour aujourd’hui.

Deux textes bibliques ont servi de fil rouge. Le Seigneur qui, dans Mathieu 28, 19-20, dégage le fondement même de la mission, et dessine les contours d’une mission toujours actuelle. Le profil de Jonas, dans l’Ancien Testament, qui donne d’approcher les peurs et les appréhensions pouvant habiter le missionnaire. Il permet aussi de méditer la miséricorde de ce Dieu qui l’envoie annoncer la conversion à Ninive.

Un exemple d’évangélisation

Comme pour coller à la réalité de notre terrain, Frère Jack, missionnaire franciscain d’origine australienne, a rendu compte de son expérience de la mission à Bruxelles : une semaine d’évangélisation menée avec des jeunes.

Des chants ou sketchs en plein air, jusqu’à la lectio divina dans des bars de Bruxelles ! Des rencontres mettant au centre des personnes comme des prostituées ou des sans-abris,… Il a donné de cerner quelques éléments pour une mission réussie : la joie, la prière et l’audace.

L’audace, un mot qui a bien alimenté les échanges. Cette audace est à cultiver. Elle est à mettre au centre des initiatives. Ces dernières, bien entendu, sont à mettre en phase avec les besoins et les attentes des hommes et femmes de notre temps.

Quoi qu’il en soit, la mission est une perpétuelle invention. Selon qu’on est une communauté ou une paroisse de la ville à la ville ou de la campagne.

Une eucharistie célébrée à 17h45, dans l’église paroissiale, a clôturé une journée bien riche en échanges.

Alfred Malanda

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273