A la rencontre des visiteurs de malades

Fragiles mais pas nécessairement malades, comme l’a fait remarquer le diacre Alain David, en évoquant celles et ceux que les visiteurs rencontrent à domicile ou dans la chambre de la maison de repos. Mgr Léonard les a rencontrés au Monastère des bénédictines dans le cadre de sa visite pastorale à Rixensart. Un rendez-vous revigorant qui a permis aux difficultés de s’exprimer et aux perspectives de se dessiner.

 
S’ils n’avaient pu tous être présents, une bonne moitié des visiteurs de malades que compte le doyenné s’est réunie autour de l’archevêque ce mardi 19 novembre. Bénévoles laïcs et prêtres, les différentes délégations (Saint-Sixte, Saint-Etienne, Bourgeois, La Hulpe) ont rappelé leur mission auprès des malades : porter la communion, préparer la messe, rencontrer les personnes.

Les responsables ont témoigné spontanément des difficultés liées à leur expérience sur le terrain. Certains ont pointé les obstacles dans l’accompagnement de personnes atteintes de démence ou de dépression grave. D’autres déplorent la mauvaise instruction religieuse que les gens ont reçue dans leur enfance, inhibante et " difficile à rattraper ". Dans certaines maisons de repos les visiteurs sont tout juste tolérés, ils ont peur de se faire éjecter… là ce sont des équipes qui se réduisent, une diminution d’effectifs qui se reporte immédiatement sur le temps consacré aux malades.

En contrepoint, des initiatives valorisent le travail des visiteurs : les échanges d’expériences en paroisse, la prière communautaire animée par un prêtre, le support de formations, l’aide apportée par l’équipe pastorale (Bourgeois).
Une responsable constate que bien souvent les personnes se projettent dans le désir de l’autre. Il faut sortir de son cadre de référence, savoir écouter, " laisser ses pensées à la maison ", visiter régulièrement le malade même dément, c’est alors qu’un contact peut s’établir. " Lorsque l’on accepte vraiment l’autre dans sa différence, on est émerveillé de voir son visage qui s’illumine. "
Voilà exprimé, l’enjeu de cette spiritualité qui doit " dépasser le fait de porter la communion ", rappelait le curé de Saint-Pierre et Saint-Sixte, invitant les visiteurs à développer ce type de spiritualité et à travailler en complémentarité.

Formidable mission que cette présence spirituelle portée à domicile, dans les homes et maisons de repos, Mgr Léonard l’a chaudement encouragée, et, prenant congé des visiteurs, il leur a lancé : "c’est Jésus qui visite à travers vous !"

Bernadette Lennerts

Voir plus de photos

 

Eglise catholique de Belgique
Vicariat de Brabant wallon
chaussée de Bruxelles, 67
B-1300 Wavre
0032 (0)10 : 235 . 260

Secrétariat du vicariat
Eva Calatayud Saorin
0032 (0)10 / 235.273